FESPACO 2019 : Le président du Faso reçoit les ministres africains de la Culture

Le président du Faso a reçu, le dimanche 24 février 2019, au palais de Kosyam, des ministres africains en charge de la Culture, présents à la 26e édition du festival du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Venus pour la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), des ministres en charge de la Culture de la Côte d’Ivoire, du Mali, de l’Algérie, du Cameroun, de l’Afrique du Sud et le représentant du ministre rwandais de la Culture ont été reçus par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le dimanche 24 février 2019 à Kosyam.

Selon la représentante des hôtes du chef de l’Etat, la ministre de la Culture et des Arts du Mali, Diaye Ramatoulaye Diallo, l’audience visait à remercier le chef de l’Etat pour « l’accueil chaleureux », ils ont bénéficié depuis leur arrivée au Pays des Hommes intègres. Roch Marc Christian Kaboré, en retour, a chargé ses invités de transmettre ses remerciements à ses homologues des pays représentés à ce cinquantenaire du cinéma africain, si l’on en croit Mme Diallo.

Celle-ci a ajouté que les cinquante ans du cinéma africain, célébrés à cette 26e édition du FESPACO, sont des années de gloire pour le Burkina et l’Afrique toute entière. Pour la ministre de la Culture du Mali, la cérémonie d’ouverture du FESPACO 2019 était « simplement magique, car elle a fait vibrer l’Afrique et l’illuminer de feux d’artifice de bonheur», malgré la difficile situation sécuritaire que vit le Burkina Faso.

Les convives, a-t-elle poursuivi, ont profité de l’occasion pour solliciter le président du Faso de soutenir de son homologue malien Ibrahim, Boubacar Kéïta, désigné par ses paires de l’union africaine comme coordonnateur des arts, de la culture et du patrimoine, champion de la culture africaine, afin que la culture puisse jouer son rôle de levier de développement économique et social.

Kamélé FAYAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.