Le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), Mahamadi Savadogo, a reçu en audience, le mercredi 27 février 2019 à Ouagadougou, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon, Tamotsu Ikezaki. Les échanges ont porté sur les relations de coopération.

Dans le cadre des relations qu’entretiennent le Burkina Faso avec la République japonaise, le président de la Chambre du commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), Mahamadi Savadogo, a reçu l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au pays des Hommes intègres, Tamotsu Ikezaki en audience, le mercredi 27 février 2019 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, trois points ont été abordés, selon le président de la CCI-BF.

Il s’agit notamment du bilan de la visite effectuée en novembre dernier au Japon par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et d’une forte délégation des hommes d’affaires. «Cette visite au Japon rentrait dans le cadre de la conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) et l’ambassadeur est présent aujourd’hui pour que nous puissions faire le point de cette rencontre et éventuellement renouer un second contact», a-t-il expliqué. Le deuxième point a concerné la 7e TICAD, qui se tiendra du 27 au 29 août 2019 au Japon dont des bases ont été posées avec l’hôte pour la participation des hommes d’affaires burkinabè à ce forum. Le développement des activités économiques japonaises et burkinabè a constitué le dernier point abordé au cours de l’audience.

Pour le président Sawadogo, sur le terrain, il y a de grands projets en gestation, notamment dans le domaine du coton. Un point a été fait, a-t-il poursuivi, pour voir l’évolution de cet important investissement. L’ambassadeur Tamotsu Ikezaki a souligné, que le prochain contact sera une occasion pour leur gouvernement d’assister les investisseurs afin de leur permettre d’élargir les horizons. «Le Burkina Faso se trouve dans une position très importante pour le développement économique et social de la sous-région à travers son Plan stratégique (PNDES)», a-t-il dit. Pour ce qui est de la lutte contre le terrorisme, l’ambassadeur a réitéré son soutien total au peuple burkinabè.

Elélé KANTORO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.