Programme Volontaires de l’Assemblée nationale : c’est parti avec 100 premiers stagiaires !

La Représentation nationale a lancé, le samedi 2 mars 2019 à Ouagadougou, la formation des 100 premiers stagiaires de son programme Volontaires de l’Assemblée nationale (VAN). Après six jours de formation au B.a.-ba de la vie parlementaire, ils entameront un stage de trois mois au sein de l’Hémicycle.

Ils sont 100 étudiants à être sélectionnés sur 1514 postulants en ligne pour démarrer le programme Volontaires de l’Assemblée nationale (VAN), qui va consister en un stage de trois mois au sein de l’Hémicycle, rémunéré à hauteur de 100 000 F CFA par mois. La formation de ces volontaires a été lancée, le samedi 2 mars 2019 à Ouagadougou, par le Président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé. Des explications du chef de projet, Mikail Baguian, il ressort que les candidats devaient remplir un certain nombre de conditions, notamment résider dans la province du Kadiogo, être en année de licence et âgé de 35 ans au plus. Un jury mis en place à cet effet, a présélectionné 80 étudiants dont 40 filles et autant de garçons sur la base du mérite (test en ligne), avant de retenir la moitié (20 filles et 20 garçons) après un entretien. Les 60 autres ont été retenus sur la base d’un critère social avec des quotas pour les groupes parlementaires, les syndicats d’étudiants et la société civile. « Au niveau du critère social, il manquait 12 candidats parce que les groupes parlementaires n’ont pas pu nous fournir des étudiants remplissant les conditions. Le PAN a donc décidé qu’on repêche 12 étudiants sur la liste d’attente du critère de mérite», a fait savoir le chef de projet.

A l’entendre, les 100 stagiaires seront formés en six jours et devront démarrer leur stage de trois mois à compter du 6 mars prochain, date d’ouverture de la 1re session ordinaire. La formation, a-t-il expliqué, permettra d’inculquer aux étudiants les notions de base sur la vie parlementaire, la démocratie et le fonctionnement de l’Assemblée nationale. Pour le Président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, cette initiative soutenue par le bureau de l’Hémicycle mettra ces 100 volontaires à la disposition de l’Assemblée aussi bien pour les besoins de l’administration, les travaux en plénière et en commission, que pour faire connaître le travail et la vie parlementaires dans les établissements publics et universités. D’ores et déjà, il a invité les étudiants à la probité, à la propreté, à soigner leur accoutrement et à savoir garder le secret professionnel.

Le PAN a aussi signifié à cette première vague de stagiaires que la poursuite du programme VAN dépendra de leurs résultats. «Vous avez l’obligation de ne pas décevoir pour donner la chance à d’autres étudiants et à l’Assemblée de poursuivre le programme», a-t-il ajouté. Et de renchérir que la Représentation nationale va également entreprendre des démarches auprès des structures publiques et privées pour qu’elles accordent davantage de stages aux étudiants. Bala Sakandé a aussi remercié les syndicats estudiantins pour leur collaboration tout le long du processus.

Au nom des stagiaires, Samira Ouédraogo et Ibrahim Diallo ont remercié le PAN pour cette «attention particulière» qui, à les entendre, permettra de faciliter leur développement personnel et leur intégration socioprofessionnel.
Le programme VAN concerne dans un premier temps, les universités de Ouagadougou et pour ensuite s’étendre aux autres universités du pays.

 Jean-Marie TOE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.