Protection des données à caractère personnel

La Commission de l’informatique et des libertés (CIL) a organisé, le mardi 5 mars 2019 à Ouagadougou, un séminaire de sensibilisation et de formation à la protection des données personnelles au profit des agents du Ministère de l’Economie, des finances et de développement (MINEFID).

Dans le souci de permettre aux agents du Ministère de l’Economie, des Finances et de Développement (MINEFID) d’assurer la protection de leurs données personnelles et de celles qu’ils manipulent dans le cadre de leurs activités professionnelles, la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) a organisé un séminaire à leur intention, le mardi 5 mars 2019 à Ouagadougou. Selon la présidente de la CIL, Marguerite Ouédraogo, cette formation a pour objectif principal de lutter contre les inconvénients des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

«La CIL a pour mission de sensibiliser les responsables de traitement des données à caractère personnel, que sont les administrations, à une meilleure protection de ces données pour éviter des divulgations et des manipulations par toute personne n’étant pas autorisée à disposer d’une base de données», a-t-elle expliqué. Aussi, Marguerite Ouédraogo a confié que ce séminaire vise à sensibiliser de façon générale la population qui ignore ses droits. «Je voudrais que chaque Burkinabè connaisse ses droits, notamment les droits d’accès à ses données qui sont collectées, de les vérifier, de les supprimer en cas de besoin», a-t-elle ajouté.
Karfa Fayama, représentant le MINEFID, a, quant à lui, félicité la CIL pour son initiative. «Au vu de l’importance des dossiers que traitent les services des douanes, des impôts et le MINEFID qui traite les salaires de tous les fonctionnaires burkinabè, il est indispensable que les acteurs impliqués dans les grands projets de collecte de données et d’informatisation comprennent et mesurent les enjeux réels et combien évolutifs, liés à la protection des données personnelles et de la vie privée», a-t-il soutenu.

Il a également réaffirmé l’engagement de son ministère à accompagner la CIL avec laquelle, le ministère collabore depuis trois ans, dans l’organisation des prochains séminaires. Participant au séminaire, l’inspecteur des douanes, Traoré Seydou, a espéré connaître, au terme de la formation, ce que c’est que la protection des données personnelles et être capable de gérer correctement les données informatiques qu’il manipule dans son domaine. « Nous voulons, à l’issue de cette formation, que chacun puisse savoir ce qu’il faut et ce qu’il ne faut pas faire », a-t-il laissé entendre.

Fatimah TANKOANO
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.