Soutiens aux déplacés internes

La Sous-secrétaire générale des Nations unies pour les affaires humanitaires, Ursula Mueller, a été reçue en audience, le mardi 5 mars 2019 à Ouagadougou, par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Les échanges ont porté sur le soutien d’urgence aux personnes déplacées à cause des attaques terroristes à répétition et la crise intercommunautaire de Yirgou.

Au Burkina Faso, plus de 100 000 personnes, selon le ministre en charge de l’action humanitaire sont des déplacées internes à cause des attaques terroristes et la crise intercommunautaire de Yirgou. Face à cette situation, les Nations unies veulent apporter leur soutien. C’est dans ce cadre que la Sous-secrétaire générale des Nations unies pour les affaires humanitaires, Ursula Mueller, a été reçue par le président du Faso, Roch Kaboré, le mardi 5 mars 2019, au palais de Kosyam. Au président du Faso, elle a annoncé une aide de 2, 5 milliards F CFA (4 millions de dollars américains) au profit des déplacés. Cela va consister à la protection, à l’accès à l’eau et à l’alimentation. Les Nations unies sont préoccupées par la crise croissante en particulier ses conséquences humanitaires, a-t-elle expliqué. A l’entendre, toute la communauté humanitaire travaille pour accompagner le gouvernement burkinabè dans ses efforts d’urgence en vue de créer des conditions de résilience adéquates pour les déplacés. Ainsi «un plan d’urgence est en cours. Il va répondre à l’assistance vitale à apporter à 900 mille personnes les plus vulnérables dans le pays.

Pour ce faire, un financement de 100 millions de dollars sera mobilisé le plus rapidement possible», a-t-elle affirmé. Et de poursuivre que malgré l’adversité qui se pose, il est plus que nécessaire de soutenir les efforts du gouvernement et d’éviter que la crise ne prenne des proportions incontrôlables dans une région déjà affectée. «Nous devons donc leur apporter une assistance humanitaire», a-t-elle déclaré. Ursula Mueller a aussi réitéré au Premier ministre, Christophe Dabiré, qui l’a reçue en audience, le même jour, son désir de travailler avec les autorités, les communautés, les acteurs humanitaires pour rapidement renforcer la réponse et proposer des actions durables.

Fleur BIRBA
fleurbirba@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.