Les activités de l’espace culturel Lunga ont été officiellement lancées, le samedi 16 mars 2019 dans la commune rurale de Koubri.

Situé dans la commune rurale de Koubri (à une vingtaine de kilomètres de la capitale), l’espace culturel Lunga se veut, selon les responsables de l’Association Lunga, un cadre récréatif, de travail et de valorisation du patrimoine culturel burkinabè dans toutes ses composantes. L’établissement a officiellement ouvert ses portes, le samedi 16 mars 2019 dans ladite localité.

Pour le promoteur, Abdoul Karim Ouédraogo alias Karlos, l’espace culturel Lunga vise, également, à soutenir les artistes locaux. “Notre intention était de mettre à la disposition de ces derniers un espace pour la tenue de leurs différentes activités. L’autre objectif recherché est de renforcer leurs capacités à travers des formations dans divers domaines artistiques, tels que le théâtre, la danse, le cinéma, la peinture, etc.”, a-t-il précisé.

Un studio d’enregistrement, un centre de formation, une radio rurale, une auberge, et une piscine, a annoncé M. Ouédraogo, sont, par ailleurs, prévus pour accroitre les capacités de l’espace culturel Lunga. Les acteurs culturels et les autorités administratives présents ont positivement apprécié l’initiative de Abdoul Karim Ouédraogo. “Quand l’un des nôtres, notamment un auteur, compositeur et interprète, met en place un lieu de diffusion des expressions artistiques et culturelles burkinabè, nous ne pouvons que nous en réjouir.

Nous ne pouvons que saluer les efforts de Karlos. Il nous appartient donc de mettre tout en œuvre afin qu’il reçoive le soutien nécessaire. Les populations doivent aussi s’approprier ce joyau”, a soutenu le directeur général du Bureau burkinabè du Droit d’auteur (BBDA), Wahabou Bara. Le directeur général du Fonds de développement culturel et touristique (FDCT), Alphonse Tougma a, pour sa part, renchéri en ces termes: “Nous sommes heureux de voir des artistes se lancer dans l’entrepreneuriat culturel.

Ce que nous voyons déjà est fort impressionnant. Et nous nous réjouissons de savoir qu’au-delà des financements pour structurer la culture, il y a des initiatives privées qui voient le jour”. Des expositions-ventes de produits locaux, des prestations d’artistes, et des remises d’attestation à des associations féminines de la localité ont été les autres activités phares de la cérémonie d’ouverture de l’espace culturel Lunga.

Créée en 1999, l’Association Lunga s’est donnée pour objectif de promouvoir la culture burkinabè à l’extérieur du pays et de venir en aide aux personnes en difficultés. Elle apporte, en outre, son soutien aux groupements féminins à travers la recherche de partenariats en Europe.

Aubin W. NANA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.