Moussa Kanfando a été l’un des artisans de la victoire du Burkina Faso.

L’équipe de golf du Burkina Faso a remporté le dimanche 17 mars au Golf club de Ouagadougou, la 2e édition de la compétition de golf dénommée « la Ryder cup ». Elle a devancé le Japon (organisateur de la compétition), l’Europe et les Etats-Unis.

Le Burkina Faso a décroché la Ryder Cup 2019, une compétition de golf organisée au pays des Hommes intègres par le Japon. Il a remporté le trophée devant le Japon, les Etats-Unis et l’Europe, grâce à la bonne maîtrise du jeu de deux de ses Etalons.

Les performances de Moussa Kafando, qui a remporté le prix de la meilleure approche (2,46m du trou sur 136m) et Salif Samaké, le meilleur drive (331m), ont pesé lourd sur la balance à l’arrivée. Du côté nippon, le triomphe de Toshinari Murata (meilleure drive féminin avec 133m) a hissé son pays au second rang de la compétition.

Les Etalons golfeurs ont totalisé 41 points pour remporter le grand trophée et la somme de 300 000 F CFA. De petits trophées ont été attribués à chaque joueur. Le Japon s’est classé deuxième du tournoi avec 31 points. L’équipe nipponne a empoché la somme de 200 000F CFA et de petits trophées pour tous ses joueurs.

Les Etalons brandissant leur trophée.

L’Europe (22 points) a été classée 3e devant les Etats-Unis (12 points). Pour le président du golf club 2018-2019, Salif Samaké, la compétition s’est très bien déroulée. «Le Burkina a de très bons joueurs comme le Japon. Mais les autres équipes n’ont pas démérité», a-t-il souligné. Evoquant le niveau du golf burki-nabè par rapport à celui africain, M. Samaké a expliqué qu’il est difficile de donner un jugement au vu des conditions de pratique de ce sport au Burkina Faso.

«Ici nous jouons sur terre battue et caillouteuse. Les pays comme la Côte d’Ivoire ou le Togo jouent sur du gazon. Mais individuellement pris, nous avons de très bons joueurs», a déclaré Salif Samaké. Pour faire connaître le golf au Burkina, poursuit-il, il est nécessaire de communiquer et sensibiliser le public car de nombreuses personnes croient que c’est un sport réservé aux bourgeois. « Or ce n’est pas le cas », a précisé le président du golf club. Le Burkina Faso compte près de 70 pratiquants de golf et est double vainqueur des deux éditions de la compétition.

Adama SALAMBERE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.