Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré (habit traditionnel), a pris connaissance des perspectives de développement du réseau Orange au Burkina.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le Directeur général de Orange Afrique et Moyen Orient, Alioune Ndiaye, le mercredi 20 mars 2019 à Kosyam.

Les perspectives de développement au Burkina Faso ont été les principaux échanges lors du tête-à-tête entre le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et le Directeur général (DG) de Orange Afrique et Moyen Orient, Alioune Ndiaye. Ce dernier a été reçu en audience par le président du Faso, le mercredi 20 mars 2019 à Kosyam.

A sa sortie d’audience, Alioune Ndiaye a confié que Orange a pour ambition d’être un opérateur multi-services qui fait du télécom et de la finance mobile comme Orange money. «Aujourd’hui, nous permettons à plusieurs millions de personnes dans les pays où nous sommes présents, d’utiliser Orange money de faire des transferts d’argent, de payer les factures, des impôts, des taxes.

Nous investissons environ 30 milliards F CFA chaque année pour développer en étendant de nouvelles technologies», s’est-il enorgueilli. Et d’ajouter que le réseau est le premier à avoir acquis la licence 4G déployé pour le plus grand bien d’utilisateurs d’internet au Burkina Faso. Le responsable de Orange Afrique et Moyen Orient dit se réjouir de la qualité des relations avec le pays des Hommes intègres.

Relations qu’il qualifie de «gagnant-gagnant» avec une visibilité sur l’environnement fiscal règlementaire, qui permet de développer harmonieusement le secteur des télécommunications. Alioune Ndiaye a reconnu que la qualité de
service fourni à la clientèle n’était pas à la hauteur des attentes des abonnés.
Pour lui, la raison est que sa société a hérité d’un réseau qui était dans un mauvais état. «Et depuis, nous avons investi plus de 75 milliards F CFA pour renouveler ce réseau, le moderniser et amener la 4G…

Nous allons vous délivrer une qualité de service qui sera à la hauteur des attentes de nos clients dans les mois qui viennent», a déclaré M. Ndiaye. Le DG de Orange Afrique et Moyen Orient a confié que sa société a en son sein une fondation d’entreprise appelée Fondation Orange Burkina qui investit dans le domaine du mécénat et la santé où un centre d’hémodialyse d’une valeur de 500 millions F CFA a été construit au Burkina.

Dans la même lancée, il a annoncé que dès ce jeudi 21 mars, interviendra la pose de la première pierre d’un lycée d’excellence scientifique à Bobo-Dioulasso, afin de permettre aux jeunes burkinabè, en particulier aux femmes qui ont la vocation de se former au numérique.

Paténéma Oumar OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.