La question sécuritaire était au cœur des échanges entre le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré et les conseillers de l’institution.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience, le mardi 26 mars 2019, une délégation du Conseil économique et social (CES) avec à sa tête son président, Moïse Napon.

Les membres du Conseil économique et social (CES) encouragent le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, dans sa mission, face à la crise sécuritaire que traverse le Burkina Faso. Au cours d’une audience, le mardi 26 mars 2019, le chef du gouvernement a reçu les félicitations du président du CES, Moïse Napon et sa délégation. «Le Premier ministre a besoin qu’on le soutienne dans le travail qu’il fait.

Nous sommes venus lui dire aussi toute notre disponibilité à accompagner toutes les actions du gouvernement et à apporter notre concours dans les différentes décisions prises pour le bien-être des populations», a confié Moïse Napon à leur sortie d’audience. Aussi, a-t-il précisé que la délégation a reçu les conseils du chef du gouvernement, afin de mener un travail pertinent qui entre en droite ligne avec les politiques du pays et permettre l’atteinte des objectifs fixés.

Le président du CES, Moïse Napon, a dit avoir reçu des conseils pertinents
de la part du chef du gouvernement.

«Il nous a donné de très bons conseils visant à renforcer la relation entre le CES et le gouvernement, ce qui va favoriser un travail d’ensemble sur des avis et des recommandations en droite ligne avec les besoins essentiels des Burkinabè», a souligné le président du CES. Concernant la question sécuritaire, il a laissé entendre que sa délégation a écouté les problèmes exposés par leur hôte et entend réfléchir pour arriver à des recommandations, dont la mise contribuera à gérer la crise. «Lors des sessions prochaines, nous ferons des suggestions dans ce sens», a-t-il promis.

Joseph HARO
Arnaud fidèle YAMEOGO
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.