Kantigui a appris qu’un homme influent de la scène politique burkinabè a eu maille à partir avec des jeunes au quartier Tanghin de la ville de Ouagadougou.

Selon l’informateur de Kantigui, le politicien avait loué un appartement pour héberger sa maîtresse. Pour assurer la sécurité de son «2e bureau», le «gourou» a sollicité les services des forces de sécurité.

Cependant, ses fréquentations répétées chez sa maîtresse a éveillé des soupçons, au point qu’il s’est vu obliger de faire déménager sa dulcinée loin des regards indiscrets, mais toujours sous protection. Malheureusement, cette nouvelle aventure sera de courte durée. En effet, a-t-on confié à Kantigui, les jeunes du nouveau quartier, Somgandé, ne pouvant pas supporter une telle situation, auraient pris leur courage à deux mains, pour aller se plaindre auprès des gardes de la maîtresse.

Ils leur auraient dit ceci : «pendant que vos collègues assurent la sécurité de la population, vous vous préoccupez de la sécurité d’une maîtresse. En quoi votre travail apporte une plus-value au développement de la nation ? Vous ferez mieux de quitter les lieux sinon, nous allons créer un scandale». Aux dernières nouvelles, a-t-on soufflé à Kantigui, l’homme politique en question serait à la recherche d’un autre point de chute pour son «amour».

Ouagadougou: spéculation dans une pharmacie

Lundi dernier, Kantigui s’est rendu dans une pharmacie de Ouagadougou, sur la route de Fada N’Gourma, à quelques centaines de mètres après l’échangeur de l’Est, pour acheter des produits médicaux. Sur son ordonnance figurait «Xylo… Visqueuse 2%». Il a été servi et a poursuivi son chemin. N’étant pas du domaine de la santé, Kantigui n’a rien remarqué d’anormal.

C’est plus loin qu’il va se rendre compte que ce médicament lui a été vendu au quadruple du prix normal. Son attention a été attirée par le médecin traitant qui lui a présenté un emballage du même produit qu’il détenait par devers lui. Et là-dessus, il est marqué comme coût : 2 275 F CFA alors que Kantigui l’a acheté à 10 944 F CFA. Ne pouvant pas avaler cette pilule qui s’apparente à de l’arnaque, il est retourné à la pharmacie pour avoir des éclaircissements. Là, la jeune dame à qui il s’est adressé lui a fait savoir que c’est ce prix qui est pratiqué dans leur officine, en lui montrant la liste des produits et leurs prix marqués sur son ordinateur.

En poussant plus loin ses renseignements, Kantigui apprendra que cette exagération est due au fait que ledit produit était en rupture et la pharmacie s’est approvisionnée par une commande spéciale. Kantigui peut admettre de légères augmentations en de pareilles circonstances, mais dans ce cas précis, il estime que cette pharmacie en a fait trop et interpelle l’Ordre des pharmaciens du Burkina sur ces speculateurs d’un autre genre.

La mairie de Dédougou sans véhicule

Voilà environ deux ans que la mairie de Dédougou n’a plus de véhicule, a constaté Kantigui. En effet, l’engin à quatre roues est resté hors depuis l’accident du maire, intervenu en mai 2017 sur la route de Bobo-Dioulasso. Répondant à la question d’un citoyen, soucieux de savoir ce qu’est devenu le véhicule, lors de la journée de redevabilité, tenue le 3 janvier 2018, le locataire de l’hôtel de ville, sur un ton ferme, rassurait que dans quelques jours, le véhicule serait remis en circulation. Kantigui se rend compte qu’un an après cette promesse, la mairie n’a toujours pas de voiture. En plus de cette situation, la commune, est en rupture de timbres fiscaux depuis plus de trois mois, apprend-on à Kantigui.

Les dates des examens et concours 2019 connus

Dans sa quête inlassable d’informations, Kantigui a intercepté un arrêté interministériel fixant le calendrier des examens et concours, session 2019. Il a ainsi pu constater qu’au titre du ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, les épreuves d’Education physique et sportive (EPS) du BEPC, du BEP et du CAP auront lieu du 2 au 16 mai 2019 et les candidats du CEP et de l’entrée en 6e composeront du 11 au 13 juin 2019. De plus, les épreuves écrites du BEP se dérouleront du 6 juin au 5 juillet, celles du CAP, du 6 au 29 juin et du BEPC, du 6 au 19 juin. Les épreuves pratiques du CAP-CEG/CAET et du CAPES/CAPET, du 4 au 29 novembre 2019.

Au compte du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et l’Innovation, l’EPS du BAC débutera le 20 mai et les épreuves écrites, du 21 juin au 9 juillet 2019. Pour le ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, le Certificat de qualification professionnelle (CQP) est prévu du 10 au 17 juin, le Brevet de qualification professionnelle (BQP), du 8 au 15 juillet, le Brevet professionnel de technicien (BPT), du 6 au 13 août et le Brevet professionnel de technicien spécialisé (BPTS), du 26 août au 2 septembre 2019. Tout en leur souhaitant bonne chance, Kantigui espère que les candidats mettront les bouchées doubles pour couronner les 9 mois de dur labeur.

Pankélé honore les lutteurs

Amateur des sports de combat et fin connaisseur de la lutte traditionnelle, Kantigui a capté des informations sur le 11e rendez-vous annuel du tournoi de lutte de Pankélé qui se déroulera ce weekend (12 et 13 avril) dans la commune de Toma, avec comme récompenses, des prix en nature, des motos , des trophées, et en espèces pour les prix open hommes et dames. Kantigui compte y être, ce d’autant plus que cette édition s’organisera autour du thème : «Lutteur professionnel et gestion de sa carrière».

Un sujet d’actualité, au regard du fait que de nombreux champions de lutte, après leurs heures de gloire, tombent dans le dénuement total, peinant à assurer leurs vieux jours. Kantigui espère ainsi que Pankélé 2019, placé sous le haut patronage du ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, la co-présidence du président du Comité national olympique et des sports burkinabè, Jean Yaméogo et du Haut-commissaire du Nayala, Mariama Konaté/Gnanou et le parrainage du Prince Akim, tracera les sillons d’une bonne gestion des carrières de nos lutteurs. Kantigui félicite le comité d’organisation et souhaite que le fair-play prenne le dessus sur la passion au cours des affrontements dans l’arène.

Kantigui
kantigui2000@gmail.com
(00226) 25 31 22 89

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.