Hadj 2019 : il faut débourser 2 132 000 F CFA

Le comité national de suivi du pèlerinage à La Mecque en collaboration avec le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale a, au cours d’une conférence de presse, annoncé le lancement du hadj 2019, le jeudi 18 avril 2019 à Ouagadougou.

Le coût du hadj 2019 est fixé à 2 132 000 FCFA, soit une baisse de 153 000 FCFA. Cette diminution, selon le ministre en charge de l’administration territoriale, Siméon Sawadogo, a été possible grâce à la subvention accordée par l’Etat à hauteur de 1 100 000 000 FCFA. Il l’a dit, le jeudi 18 avril 2019, lors d’un point de presse organisé par le comité national de suivi du pèlerinage à La Mecque en collaboration avec le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale. Cette année, ont informé les conférenciers, l’Arabie saoudite a renouvelé le quota des 8 143 pèlerins accordés au Burkina Faso. Et la convention entre l’Arabie saoudite et le Burkina qui consacre la participation du Burkina au hadj 2019 a été signée.

«Il en est de même que les contrats des différentes prestations relatives au séjour de Mina et d’Arafat, prenant en compte le service de base convenu avec la «Mouassassa» (les tentes, la climatisation et les tapis). A ces prestations, s’ajoute le transport interne signé avec United Office (organisme officiel qui facture les services liés au Hadj)», a explicité le ministre. Quelles sont les agences sélectionnées pour cette édition du hadj ? A cette question, Siméon Sawadogo a répondu que les agences de voyage chargées de l’organisation du pèlerinage sont celles qui ont été sélectionnées depuis 2018 pour deux ans, exception faite de celles qui ont été sanctionnées pour non-respect du cahier des charges et celles n’ayant pas renouvelé leurs demandes de participation.

A ce jour, la compagnie aérienne chargée du transport des pèlerins est-elle connue ? Le ministre Sawadogo a répondu par l’affirmative. Il a affirmé que c’est la compagnie saoudienne «Sky Prime», qui a été retenue pour transporter en vol Charter, le quota de 7000 pèlerins burkinabè à partir de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. Le reste du quota sera utilisé en vol régulier. La limite du délai d’inscription est fixée au 5 mai 2019. Siméon Sawadogo a invité les futurs  El hadj» et «Hadja» à prendre les dispositions pour l’obtention de leurs documents de voyage.

Synthèse de
Abdel Aziz NABALOUM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.