Pour le Cardinal Philippe Ouédraogo, il y a une interaction intrinsèque dans la trilogie «réconciliation, justice et paix», donc il faille conjuguer ces trois éléments essentiels de façon harmonieuse pour aboutir à un résultat satisfaisant.

A l’orée de la célébration de la fête de Pâques qui aura lieu, ce dimanche 21 avril 2019, l’Archevêque métropolitain de Ouagadougou, le Cardinal Philippe Ouédraogo, a livré son message, le mercredi 17 avril à l’archevêché. Il a appelé à prier pour la paix au Burkina Faso et dans le monde. Nous vous livrons l’intégralité du message.

Frères et sœurs,
Le dimanche des Rameaux nous introduit dans la semaine sainte. Ces jours saints nous invitent à nous unir au Christ dans sa Passion, sa mort et sa résurrection. Le triduum Pascal en constitue les temps forts.

Le Jeudi Saint : nous célébrons la messe du soir en mémoire de la Cène du Seigneur. C’est le jour que le Christ a donné à son église l’eucharistie, c’est- à-dire son corps et son sang pour la multitude en rémission des péchés. La messe sera suivie d’une adoration eucharistique. Nous rendons grâce au Seigneur pour l’eucharistie et le don du sacerdoce ministériel. C’est la fête des évêques, prêtres et diacres. Nous aurons à cœur de prier pour eux. A la Cène du Jeudi saint, Jésus nous donne le plus grand commandement: l’amour

Le Vendredi Saint : nous célébrons la Passion et la mort de notre Seigneur Jésus-Christ. C’est le jour où nous contemplons la croix du Christ qui a souffert sa Passion, mais par sa mort il a vaincu la mort pour nous faire participer à sa gloire. Ce jour du Vendredi Saint nous invite à la pénitence, à la mortification, par le jeune, l’abstinence, la prière et l’aumône.

Le Samedi Saint et le Dimanche de Pâques : Fête de la Résurrection
La nuit du Samedi Saint est une nuit de veille pour le Seigneur. L’Eglise demande aux chrétiens d’être semblables à des hommes et des femmes qui veillent en attendant leur maître. Les bougies allumées symbolisent bien cela. Avec les catéchumènes qui vont être baptisés nous célébrons le passage de la mort à la vie du Christ, des ténèbres à la lumière éternelle. Ensemble, tous les chrétiens commémorent la Pâques du Seigneur en écoutant sa parole, en célébrant ses sacrements, dans l’espérance d’avoir part à son triomphe sur la mort, de participer à sa gloire et de vivre avec lui pour toujours en Dieu.
– A tous et à toutes, au nom de notre Eglise Famille de Dieu, je souhaite bonnes et saintes Fêtes Pascales
– En raison de la situation sécuritaire, toutes les paroisses sont invitées à s’organiser pour que les différentes veillées ne débordent pas minuit.
– Je recommande à la prière de tous, les agents pastoraux et autres personnes enlevées par les djihadistes. Nous aurons également à cœur de prier pour les victimes des attaques terroristes. Et j’en appelle à la solidarité de tous pour venir en aide à nos frères et sœurs déplacés et réunis dans plusieurs camps et villages en raison de la situation sécuritaire difficile. Vos dons peuvent être envoyés à l’Ocades paroissiale ou diocésaine.
– En outre, prions le Prince de la Paix pour la paix au Burkina Faso et dans le monde. La paix : un don de Dieu, fruits des efforts des hommes.
Joyeuses et saintes fêtes de la Pâques !

 

Cardinal Philippe OUEDRAOGO
Archevêque Métropolitain
de Ouagadougou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.