Procès du putsch : les plaidoiries repoussées au 23 avril prochain

Le procès du putsch de septembre 2015 a repris, le jeudi 18 avril 2019 au tribunal militaire délocalisé à la salle des banquets de Ouaga 2000. Mais l’audience a été aussitôt reportée au mardi 23 avril prochain, à la demande des avocats de la partie civile. Cette fois, la partie civile et la défense ont parlé d’une même voix.

Dès que le président du tribunal, Seydou Ouédraogo, a donné la parole aux avocats de la partie civile pour leurs plaidoiries, Me Souleymane Ouédraogo s’est fait le porte-voix de ses confrères. Il a indiqué qu’ils ne sont pas encore prêts pour assurer « matériellement » la défense de leurs clients. L’avocat a donc sollicité un renvoi de l’audience au 23 avril. Du côté de la défense, c’est Me Mathieu Bartelé Somé qui a pris la parole pour souscrire à la requête. Me Somé a évoqué, en plus, les activités de la semaine sainte (fête de Pâques).

Le parquet militaire, pour sa part, a rappelé que le tribunal s’était déjà prononcé sur la question, puisque les avocats avaient sollicité un report de 14 jours, le 10 avril dernier, et le tribunal leur en a accordé 7. Le procureur militaire a dit ne pas être contre le principe du report et s’est remis à la décision souveraine des juges. Après concertation, le tribunal a accédé à la requête, renvoyant l’audience au mardi 23 avril 2019.

Fabé Mamadou OUATTARA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.