Le Chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a successivement reçu en audience, le lundi 13 mai 2019 à Kosyam, le président de la commission de la CEDEAO, Jean Claude Kassi Brou et l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Burkina Faso, Dr Waleed Ben Abdulrahaman Al Hamudi.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est solidaire du Burkina Faso dans sa lutte contre le terrorisme. Le président de la commission de la CEDEAO, Jean Claude Kassi Brou l’a indiqué, hier lundi 13 mai 2019, à l’issue d’une audience avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, à Kosyam. «Nous avons présenté nos condoléances aux autorités et au peuple burkinabè à la suite de l’attaque du 12 mai qui a causé la mort de six personnes dont un prête. Ce fut aussi une occasion pour nous de manifester notre compassion à l’égard du Burkina qui subit beaucoup de pressions et de marquer notre engagement à travailler avec le pays dans la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme», a-t-il expliqué. La rencontre a été mise à profit par les deux personnalités pour échanger sur la question sécuritaire, une condition nécessaire pour le développement. Les préoccupations d’ordre économique, commercial ou celles liées à la libre circulation des biens ainsi que les questions humanitaires ont également retenu l’attention du président du Faso et son hôte. Concernant la question de la monnaie unique, Jean Claude Kassi Brou a soutenu qu’elle demeure un chantier important pour la CEDEAO. «Nous sommes dans ce processus. Le dernier sommet tenu à Abuja l’a confirmée. Il doit se poursuivre avec les banques centrales qui doivent être en première ligne. Des travaux sont en cours actuellement et un point de l’évolution de ce processus sera fait à la conférence des chefs d’Etat en juin 2019», a-t-il rassuré. A la suite du président de la commission de la CEDEAO, Roch Marc Christian Kaboré a reçu l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Burkina Faso, Dr Waleed Ben Abdulrahaman Al-Hamudi. Le diplomate saoudien dit être venu transmettre une lettre d’invitation du roi d’Arabie Saoudite, Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud au chef de l’Etat burkinabè pour participer à la 14e session du Sommet des Etats de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui aura lieu, les 31 mai et 1er juin prochain, en Arabie Saoudite. Selon lui, le président du Faso a marqué son accord.
Il a précisé que la présence du président Kaboré aura un impact positif sur la réussite du sommet, car il est respecté par les serviteurs des 250 mosquées et par le prince héritier saoudien.

Abdoulaye BALBONE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.