*Les chefs de village dans la forêt classée de Kua
Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou a rencontré, le 16 mai 2019, les chefs des 10 villages que couvre la forêt classée de Kua pour leur expliquer le projet de déclassement de cette forêt pour y construire un hôpital. Après l’exercice d’explication, le maire leur a fait visiter le site choisi. Les chefs ont été rassurés que les lieux de culte ne se trouvent pas à l’intérieur de l’espace retenu et que les rivières qui s’y trouvent ne seront pas touchées par la construction du centre de santé. Les notables à travers Seydou Sanou, chef de village de Pala dont relève la forêt classée de Kua ont loué la démarche du maire de Bobo-Dioulasso. Ils ont souhaité se concerter avant de donner leur avis sur le déclassement des 16 hectares de la forêt. La forêt classée de Kua a une superficie totale de 360 hectares. Le site, à ce qu’on dit, est déjà délimité et définitivement choisi pour construire l’hôpital. Les deux premières bornes se trouvent à 25 mètres de la route Bobo-Dioulasso-Ouagadougou à partir du portique bienvenue à Sya. Les deux bornes sont distantes de 400 mètres. Les deux autres bornes situées à l’intérieur de la forêt sont aussi distantes de 400 mètres des deux premières. C’est donc un carré de 400 mètres de côté, soit 16 hectares, qui est prévu pour être prélevé de la forêt.

*L’hôtel de ville bientôt réhabilité
L’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso incendié lors de
l’insurrection populaire d’octobre 2014 pourrait être
réhabilité bientôt. Le lancement des travaux de réfection de la mairie de Bobo-Dioulasso aura lieu, ce vendredi 17 mai 2019 dans l’après-midi. L’opération de collecte de fonds menée ces dernières années a permis d’engranger un montant qui permet de démarrer les travaux de reconstruction de la mairie incendiée en 2014. Un comité de réhabilitation de la mairie avait été mis en place à cet effet.

*300 hectares à un promoteur immobilier
Le déclassement de la forêt classée de Kua pour construire un hôpital à Bobo-Dioulasso fait grand bruit. Dans un village situé non loin de là, c’est une superficie de près de 300 hectares bien boisés que les habitants de cette localité s’apprêteraient, selon certaines sources, à céder à un promoteur immobilier pour la construction des logements. On se rappelle qu’en 2018, l’octroi d’un terrain de 90 hectares à un autre promoteur immobilier dans un village riverain de Bobo-Dioulasso avait fait couler beaucoup d’encre et de salive.

*Région des Hauts-Bassins :
Un nouveau directeur à la tête de la direction des transports
La Direction régionale des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière des Hauts-Bassins a un nouveau directeur en la personne de l’Ingénieur en transport, Adama Toké Kam. Nommé en conseil des ministres, le mardi 30 avril 2019, Adama Toké Kam sera officiellement installé, le lundi 20 mai 2019, à Bobo-Dioulasso. Il remplacera ainsi Ludovic Ouédraogo, qui aura passé plus de cinq années à la tête de la Direction régionale des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité
routière des Hauts-Bassins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.