Province du Shaanxi en Chine : le territoire des espèces protégées

Des journalistes africains en formation en Chine ont séjourné dans la province du Shaanxi, située au centre du pays, du 11 au 16 mai 2019 où ils ont découvert un pan de l’histoire du pays.

La province du Shaanxi occupe une place prépondérante dans l’histoire de la Chine. Sa capitale Xian est le point de départ de la Route de la soie en Chine. Dans le cadre de leur formation, des journalistes africains ont parcouru ladite localité, du 11 au 16 mai 2019. Couvrant une superficie de 205 600 km² avec plus de 38 millions d’habitants, Shaanxi est un berceau important de la nation chinoise. Treize dynasties ont établi leurs capitales dans la province au cours d’une période de 1 180 ans, dont les célèbres dynasties Zhou, Qin, Han et Tang. Xian, la capitale, est une ville historique et culturelle de renommée mondiale. La province du Shaanxi s’étend sur une zone climatique tempérée, chaude et subtropicale nord, avec le fleuve Yangtze et le fleuve Jaune qui la traversent. Le site archéologique de l’armée de terre cuite et de chevaux de l’empereur Qin Shihuang est situé à une heure de route du centre-ville de Xian. Découverte en 1974 par des villageois qui creusaient un puits, le site figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et est régulièrement pris d’assaut par des touristes nationaux et étrangers.

La province du Shaanxi se distingue également en matière de protection des espèces en voie de disparition. Il abrite quatre animaux rares en Chine, à savoir l’ibis à crête, le panda géant, le singe d’or et le takin. Située dans le comté de Foping, à une centaine de kilomètres de Xian, la réserve sauvage abrite 345 pandas et près de 4 500 singes d’or. La réserve naturelle de Guanyinshan de cette région pittoresque recèle d’abondantes ressources animales et végétales rares.
Avec ses sommets montagneux et ses ruisseaux clairs, la réserve qui abrite les pandas offre aux visiteurs une étendue de forêt luxuriante.

Territoire du panda

Le panda jouit d’une grande réputation en Chine. Symbole de bon augure et d’amitié, messager de paix et d’amitié, 23 pandas géants ont été envoyés dans neuf pays par la Chine de 1958 à 1982, sous le nom de «diplomatie du panda». Depuis 1984, la Chine loue des pandas géants à des pays étrangers au prix d’un million de dollars par panda géant et par an sur une période de dix ans. Le panda consacre 55% de son temps à manger, 43% à dormir et 2% à se détendre. Dans la réserve, ils sont au centre de toutes les attentions. Un peu plus loin de Foping, se trouve le parc écologique d’élevage de l’ibis à crête dans le comté de Yangxian. En 1981, lorsque les autorités locales découvrent les sept derniers ibis à crête dans le monde, elles prennent la décision de créer un parc afin de préserver l’oiseau menacé de disparition.

Grâce à cette action salutaire, l’espèce se perpétue dans le parc et quelques couples ont été offerts à des pays comme le Japon et la Corée du Sud.
Bien avant cette excursion, les journalistes ont assisté dans la ville de Xian à l’ouverture de la 4e exposition internationale de la Route de la soie et le Salon de la coopération et des investissements entre l’Est et l’Ouest de la Chine. Des produits qui transitent par l’historique corridor de la Route de la soie ont été exposés à l’occasion.

Karim BADOLO
(Depuis Pékin en Chine)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.