Le Prytanée militaire de Kadiogo (PMK) a organisé, le vendredi 31 mai 2019, au sein de l’école à Kamboinsé dans la périphérie de Ouagadougou, une cérémonie de remise de prix aux meilleurs élèves et encadreurs de l’année scolaire finissante.

Le Prytanée militaire de Kadiogo (PMK) a clôturé son année scolaire 2018-2019, le vendredi 31 mai dernier. Cette cérémonie constitue une tribune pour décerner des récompenses aux plus méritants des élèves qui, par leurs performances, se sont distingués au cours des neuf mois. Ainsi, les majors des différentes classes, de la 6e à la Terminale, ont reçu des récompenses constituées de manuels scolaires de la classe à venir et des romans. Des prix spéciaux ont été également décernés à des élèves qui se sont illustrés dans les différentes disciplines et en sport et à des meilleurs encadreurs. Arouna Compaoré, élève en classe de 5e «A» est le major du 1er cycle avec une moyenne de 18,12/20. Il a reçu un ordinateur portable, un vélo et un compte d’épargne crédité de 50 000 F CFA et bien d’autres cadeaux.

«J’ai été déterminé par les prix que le major du cycle a reçu l’année passée. Cela m’a encouragé à devenir aussi major. Je suis fier d’avoir atteint mon objectif», a-t-il signifié. Erwin Poussi, élève en classe de 1ère «C», avec une moyenne de 17/20 a reçu, cette année encore, le prix d’excellence du 2nd cycle. Il a eu, entre autres, une moto et un compte d’épargne de 50 000 F CFA. Son secret, selon lui, n’est rien d’autre que la détermination dans le travail. Il ambitionne de faire partie des meilleurs bacheliers de l’année prochaine.

«Après mon BAC, j’aimerais embrasser une carrière d’ingénieur avec une spécialisation en mécanique», a-t-il fait savoir. Pour le commandant du PMK, le lieutenant-colonel Ismaël Diaouari, cette traditionnelle cérémonie de distinction offre l’opportunité de rendre compte de l’année scolaire au plan académique, sportif et des activités péri et parascolaires.

Des prix raflés à l’extérieur

L’effectif de cette année, a-t-il mentionné, était de 517 élèves dont 158 filles dont 415 Burkinabè et 102 élèves en provenance de 13 nations d’Afrique occidentale et centrale. «Les statistiques suivantes ont été enregistrées : taux de passage en classe supérieure est de 96,90%, celui des élèves autorisés à redoubler est de 2,12% et le taux des élèves exclus est de 0,96%», a-t-il souligné. Au plan des activités parascolaires, a renchéri M. Diaouari, plusieurs enfants de troupe se sont illustrés dans les concours scolaires auxquels l’école a pris part tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, renforçant une fois de plus le rayonnement du PMK.

Il a adressé au corps professoral, à l’encadrement militaire, aux encadreurs sportifs, au personnel de soutien et aux parents d’élèves, toutes ses félicitations pour la synergie d’actions et le sens élevé de sacrifice dont ils ont encore fait montre tout au long de cette année scolaire. Il a aussi reconnu les efforts et l’accompagnement des différents partenaires pour le succès de la cérémonie. Du reste, il a souhaité bonne chance aux élèves de 3e et de la Terminale pour leur succès en fin d’année aux examens. Quant au chef d’état-major général des armées, Moïse Miningou, il a souligné que le PMK demeure une école d’excellence au fil des années.

Concernant l’intégration socio-professionnelle des élèves après le BAC, il a promis d’œuvrer pour que l’armée prenne directement quelques élèves à l’Académie militaire Georges Namoano pour ceux qui désirent faire une carrière militaire, au lieu de les laisser tous aller à l’université comme d’habitude. «Cela ne sera pas effectif cette année, mais avec l’accord de nos autorités, nous pourrons le faire les prochaines années», a annoncé M. Miningpou.

Kowoma Marc DOH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.