Clôture des activités de l’OSEP de Tenkodogo n° 1

La clôture des activités sportives et culturelles de l’Organisation du sport à l’école primaire (OSEP) de la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Tenkodogo n°1 est intervenue le samedi 1er juin 2019 sur le terrain des écoles «centre» de Tenkodogo avec le sacre de l’école de Zaka sur celle de Ouamné par 1-0.

La finale en football de l’Organisation du sport à l’école primaire (OSEP) de la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Tenkodogo a opposé les écoles de Zaka à celle de Ouamné. Pendant les 2X25mn de jeu, la partie a été équilibrée avec des velléités de part et d’autre. L’équipe de Zaka s’est montrée intraitable avec une bonne dose technique. Elle a confirmé cette domination par l’ouverture du score d’Ali Saré. Ça sera d’ailleurs le seul but de la rencontre. Pour son sacre, l’équipe de Zaka, s’adjuge son 2e trophée, empoche la somme de 20 000 FCFA, un jeu de maillots et un ballon. L’équipe de Ouamné se contente de la somme de 15 000 FCFA, un ballon et un jeu de maillots. L’école «centre» classée 3e est gratifiée avec 10 000 FCFA. «Les compétitions de l’OSEP sont des occasions pour nos élèves de la CEB de se retrouver, d’échanger, de se frotter, de s’épanouir, de grandir», a précisé le président de l’OSEP de la CEB de Tenkodogo n° 1, Zounogo Léopold Bancé. La représentante des élèves, Aoulatou Kéré, a traduit sa reconnaissance au nom de ses camarades, à leurs maîtres et aux encadreurs qui, durant cette saison, n’ont ménagé leur temps et leurs efforts pour non seulement leur donner le savoir en classe, mais surtout le savoir-faire en sport et en culture. Le parrain de la clôture des activités sportives et culturelles de l’OSEP, Emmanuel Kéré, par ailleurs fondateur du lycée Saint-Emmanuel de Cella, dans la commune de Tenkodogo, a soutenu que la culture et le sport revêtent une importance capitale pour l’homme en général et pour les jeunes enfants en particulier. Il a, à ce titre, rappelé à ses filleuls que les compétitions sportives restent et demeurent un jeu. «Ces compétitions ne devraient aucunement engendrer des fractures sociales, mais plutôt cultiver en vous les valeurs de la société, facteurs de paix sociale», a-t-il ajouté. L’inspecteur, Chef de la circonscription d’éducation de base (CCEB) de Tenkodogo n°1, Nébayinga Roamba, s’est réjoui de la fin en apothéose des activités sportives et culturelles de l’OSEP 2019 dans sa CEB, qui a enregistré la participation de 53 écoles, nonobstant quelques difficultés rencontrées par le comité d’organisation. Il s’agit de l’insuffisance des moyens financiers et matériels et ainsi que la mise à disposition tardive des fonds aux CEB par l’Etat.

Bougnan NAON

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.