Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, a rencontré, le jeudi 11 juillet 2019 à Ouagadougou, l’association Kankanga et les lauréats de la 1re édition de la nuit de reconnaissance dénommée ‘’Les kankamsé’’, organisée par ladite association en mai dernier.

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango est reconnaissant à l’association Kankanga, initiatrice de la nuit de reconnaissance dénommée ‘’Les kankamsé’’. Il l’a fait savoir au cours d’une rencontre qu’il a eue, le jeudi 11 juillet 2019, à Ouagadougou, avec les membres de ladite association, accompagnée des lauréats de la 1re édition de la nuit consacrée aux conservateurs de savoirs traditionnels et culturels locaux. Pour le ministre Sango, c’est une initiative qui mérite d’être encouragée et soutenue. Ces détenteurs du savoir local dans plusieurs domaines contribuent, à son avis, à l’équilibre de la société. «Au moment où le vivre-ensemble devient quelquefois difficile, il nous a paru opportun d’échanger avec ces personnes qui en savent plus sur les mécanismes traditionnels de gestion de certaines situations», a-t-il souligné. Il a souhaité, par ailleurs, qu’un partenariat se noue entre cette association et le gouvernement pour que son expérience soit mise au service de la cohésion sociale.

«Nous allons continuer le travail de concertation avec le promoteur, le Kamsongh-Naaba, pour mettre en place un système de pérennisation de cette manifestation», a déclaré M. Sango. Le président de l’association Kankanga, le Kamsongh-Naaba Kiiba a traduit, à son tour, sa gratitude au ministre en charge de la culture qui a parrainé le premier rendez-vous de la Nuit de reconnaissance des savoirs endogènes, tenue le 17 mai 2019. Il s’est dit satisfait de la démarche du ministre qui vise à pérenniser cet événement. Selon lui, l’objectif de la nuit ‘’Les Kankamsé’’ est d’encourager les conservateurs de savoirs traditionnels et culturels locaux à titre humanitaire et non lucratif.

 Kowoma Marc DOH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.