Le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé, a officiellement lancé le bitumage de la voirie de desserte principale des arrondissements n˚ 10 et 11 de Ouagadougou, le lundi 29 juillet 2019.

Pour son bitumage, la voirie de desserte principale dans la capitale, longue de plus de 10 Kilomètres (Km), allant de l’arrondissement 11 à l’intersection avec la Route nationale n°5 (RN 5, route de Pô) et la jonction avec la RN n˚4 (Route de Fada N’Gourma) est attendue depuis 1997. Le lundi 29 juillet 2019, dans la capitale, le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé, a officiellement lancé les travaux de l’infrastructure, en présence du ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent Dabilgou, représentant le Premier ministre. Pour le bourgmestre, cette voirie, dont les travaux sont entièrement financés à plus de 12 milliards F CFA par la Banque islamique de développement (BID), est la plus importante de la capitale qui va désengorger le boulevard circulaire. «Je souhaite que les entreprises commises à la tâche puissent faire un travail de qualité», a-t-il signifié. Le maire Béouindé a également exhorté les populations à faciliter l’exécution des travaux de cette route qui, de son avis, va révolutionner le transport collectif de masse dans la cité de Ouagadougou. Le maire de l’arrondissement n°10, Jérémie Sawadogo, a dit toute sa satisfaction et celle des couches sociales pour l’asphaltage de cette voie espérée depuis 22 ans par les riverains. Le chef coutumier, le Baloum Naaba de Tabtenga, lui, a, au nom des populations bénéficiaires visiblement en liesse et des autorités coutumières et religieuses, applaudi le lancement du revêtement de cette artère de la ville de Ouagadougou.

La bonne exécution des travaux assurée

Le directeur général de la Compagnie générale des entreprises (CGE BTP), Mahamadi Tiendrébéogo, a assuré de la bonne exécution des travaux dans un délai de 12 mois. Tout comme ses prédécesseurs, il a invité les habitants en bordure de l’axe à goudronner à respecter les consignes dans ce cadre pour la réussite de l’œuvre. La voirie de desserte principale des arrondissements n˚10 et 11, selon le chef du projet, Patrick Kaboré, sera recouverte en béton bitumineux et munie de 20 Km de caniveaux, de sites giratoires, de deux importantes rues à double sens pour les engins motorisés et cycles ainsi que d’un espace réservé aux bus de transport en commun. A la commune de Ouagadougou, la BID entend apporter de nouveau son aide pour l’aménagement des chaussées à travers son plan triennal 2019-2021.

Boukary BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.