Décès du Dima de Boussouma : Des hommages à un «grand défenseur de la tradition»

Naaba Sonré, Dima de Boussouma et député à l’Assemblée nationale est aussi le neveu de Kadré Désiré Ouédraogo.

Le roi (Dima) de Boussouma, Naaba Sonré, député à l’Assemblée nationale, a tiré sa révérence: le mardi 30 juillet 2019. Des hommages lui ont été rendus dont des offices religieux prévus ce jeudi 1er août à Boussouma.

Le Dima de Boussouma, 38e roi du royaume de Boussouma dans la province du Sanmatenga (région du Centre-Nord) est l’un des cinq principaux chefsmossis du Burkina Faso.

A l’annonce de son décès le 30 juillet 2019, de nombreuses personnalités lui ont rendu un vibrant hommage. «J’ai appris avec une très grande tristesse la disparition de Naaba Sonré, Dima de Boussouma, ce mardi 30 juillet 2019 … Il a toujours été un grand défenseur des valeurs cardinales de la tradition et de la démocratie dans notre pays … Que l’esprit de paix et de tolérance qu’il a toujours incarné puisse régner dans le royaume de Boussouma et dans l’ensemble du territoire national», a écrit le président du Faso sur sa page Facebook.

Quant au Chef de file de l’opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré, il a aussi reconnu que le Dima de Boussouma était un «grand représentant de la coutume et icône de paix». Mes condoléances à sa famille et à son royaume! Hommage à celui qui a positivement marqué son temps!», a publié Zéphirin Diabré sur les réseaux sociaux.

Intronisé roi le 30 décembre 1967, à la mort de Naaba Wobgo, son père, Naaba Sonré s’est éteint le mardi 30 juillet 2019 à l’âge de 78 ans (né le 30 décembre 1941). Le Dima était député à l’Assemblée nationale pour le compte du Rassemblement pour la démocratie et le socialisme (RDS). Le Dima de Boussouma était jusque-là le roi qui a le plus duré sur un trône dans le Moogho (52 ans de règne).

Homme politique de renom, le Dima a toujours siégé à l’Assemblée nationale depuis 1970. Formant avec Noufou Ouédraogo (ADF/RDA), les deux députés les plus anciens de l’actuelle Hémicycle, le député Ouédraogo Salfo Théodore de son vrai nom, était du Groupe parlementaire Burkindlim. Il a été entre autres élu député sous la bannière de la Convention des patriotes progressistes, parti social-démocrate (CNPP/PSD) de Joseph Ki-Zerbo.

Synthèse de JMT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.