L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), en partenariat avec la République populaire de Chine, organise du 6 au 10 août 2019 à Ouagadougou, une formation sur la gestion de conformité aux normes et pratiques recommandées de l’OACI au profit de 22 cadres moyens et supérieurs de l’aviation civile du Burkina Faso.

Avoir des ressources humaines de qualité est un élément fondamental dans le domaine de l’aviation civile, car cela permet d’éviter certaines erreurs parfois tragiques. C’est pourquoi, l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), en collaboration avec la République populaire de Chine, a entamé une série de formation dans les pays membres. Ainsi, après celles tenues à Lomé et à Conakry c’est au tour de Ouagadougou de recevoir cette session de formation au profit des cadres moyens et supérieurs de l’aviation civile. Elle se tient du 6 au 10 août 2019. Selon le formateur, François Xavier Salamaga, il s’agit d’outiller les participants aux normes et aux pratiques recommandées de l’OACI. Cela passe par l’application des règlements en matière de sécurité et de procédures.
« Ainsi, toutes les parties prenantes, à savoir la maîtrise d’ouvrage de Donsin, les gestionnaires de l’aéroport, l’ASECNA, l’autorité de l’aviation civile, la recherche et le sauvetage vont mettre en commun leurs rôles et leurs devoirs. A la fin de la formation, chaque participant aura une gestion plus maîtrisée et stratégique du système de l’aviation civile au bénéfice de la
population », a souligné le formateur. Pour le ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent T. Dabilgou, cette formation va également permettre de qualifier davantage ces cadres dans leur domaine et maîtriser au mieux leurs capacités à gouverner le ciel. «C’est un plus pour tous ceux qui traversent le pays des Hommes intègres, car ils auront la confiance de parcourir un espace sécurisé», s’est-il réjoui. De l’avis du DG de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), Azakaria Traoré, cette session va renforcer les capacités techniques et managériales, précisant que l’accent sera mis sur la collaboration entre les nations du Nord et celles du Sud. Les prochaines formations auront lieu au Ghana, au Bénin et en Géorgie.

Fleur BIRBA
fleurbirba@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.