Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, souhaite une liaison entre le port autonome de Conakry et le Burkina Faso.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a effectué les 8 et 9 août 2019 une visite d’amitié et de travail en République de Guinée. Au cours de son séjour en terre guinéenne, il s’est rendu au port autonome de Conakry et au complexe socioéducatif Bluezone de Kaloum, en compagnie de son homologue, le professeur Alpha Condé.

A l’issue de la visite du port autonome de Conakry, le chef de l’Etat a confié à la presse sa satisfaction sur les performances de l’infrastructure : «J’ai vu là, le travail qui a été fait pour améliorer la gestion des containers. Il y a des projets plus importants qui permettent à des bateaux plus grands d’accoster ici à Conakry». La volonté du président du Faso, c’est que le Burkina puisse exploiter ce port dans le cadre du transport maritime des marchandises.

«La vision prospective, c’est de faire en sorte que le port de Conakry puisse servir de base pour une ville comme Bobo-Dioulasso au Burkina Faso, qui se situe à environ 600 kilomètres ; ce qui permettra de gagner dans le transport et dans l’efficacité», a souligné Roch Marc Christian Kaboré. Et selon le président du Faso, ces questions ont été abordées lors des discussions avec le gouvernement guinéen qu’il félicite déjà pour les avancées réalisées au sein du port. Roch Marc Christian Kaboré a, en outre, souhaité que les projets en cours sur le port puissent se réaliser rapidement.

Avant de se rendre au port autonome de Conakry, le chef de l’Etat a visité le centre socioéducatif Bluezone de Kaloum, un complexe socioéducatif situé au centre de la ville de Conakry et qui a une autonomie de fonctionnement à l’énergie solaire. Il a pour objectif de participer à la formation, au divertissement et à l’épanouissement des jeunes en leur offrant un cadre ouvert et adapté. «Pour nous, Bluezone est un cadre approprié pour la jeunesse de Guinée pour non seulement renforcer leurs capacités sportives mais également travailler dans le domaine culturel puisque la promotion de la culture africaine est mise au centre de l’exploitation de la salle de ciné», a soutenu le président du Faso à l’issue de la visite.

Plusieurs activités sont menées au sein de ce centre en vue de contribuer à l’atteinte de ses objectifs. Il s’agit entre autres, des activités sportives, des projections cinématographiques, des productions d’artistes, des conférences, de l’appui des jeunes au montage de projets en ligne et leur suivi sur les projets, de l’organisation d’événementiels.
Bâti sur 4 hectares, le centre socioéducatif Bluezone de Kaloum a été créé en 2014, avec la collaboration d’un partenaire étranger, un bel exemple de coopération qui devrait être dupliqué dans d’autres pays, selon Roch Marc Christian Kaboré.

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.