Il n’y a pas eu de round d’observation, mais c’est Rahimo qui a imprimé son rythme.

Le 10 août 2019, en préliminaires aller de la ligue des champions d’Afrique, Rahimo FC a battu Enyimba du Nigeria sur le score étriqué 1-0, une réalisation de Issouf Zonon à la 29e mn. Rahimo aurait pu l’emporter largement, si ses attaquants avaient été efficaces.

Rahimo FC, pour son tout premier match en coupe d’Afrique, a impressionné de par son jeu d’école, et le coach adverse a été le charme. «Nous étions face à une jeune équipe qui joue bien au ballon», avoue Usman Abd’Allah. Mais entre impressionné dans son jeu, et être efficace devant les buts, c’est deux choses différentes. Ce fut malheureusement le cas de Rahimo. Au coup d’envoi, pas de round d’observation, les visiteurs s’illustrent même dès la 1re mn, en obtenant un corner.

Mais la tendance s’inverse très vite. Les poulains de Boureima Zongo vont résolument à l’offensive. Avec un jeu technique fait de petites passes, des dédoublements et une occupation rationnelle du terrain, ils ont le monopole du ballon, contraignant les visiteurs à la défensive et aux contres. 7e mn, Issouf Zonon annonce les couleurs, mais son tir n’est pas appuyé et n’inquiète pas le gardien nigérian. A sa suite, c’est au tour de Mody Cissé de s’illustrer, 13e mn, son tir est renvoyé par la défense. La réaction nigeriane intervient à la 12e, mais un tir non cadré d’Augustine Oladapo.

Les visiteurs sont acculés, et ils n’hésitent pas à stopper par tous les moyens les offensives burkinabè. Ces derniers bénéficieront d’un coup franc à l’orée de la surface de réparation à la 28e, et Mody Cissé chargé de l’exécution frôle la lucarne. Mais c’était un appel imminent de but, puisque la minute qui suivit, 29e, Issouf Zonon avec un sang froid, s’incruste dans la défense et décoche une frappe, le cuir ricoche sur un défenseur, mais finit dans les buts nigérians les Burkinabè peuvent crier ouf ! Les occasions s’enchaînent dès lors pour Rahimo, le buteur avait le 2e but au bout du soulier à la 36e, puis Mody Cissé le 3e à la 38e, son tir s’écrasant sur le montant. Les Nigérains jouent vraiment bas pour enrayer les offensives burkinabè, et c’est avec soulagement qu’ils vont à la pause sans la casse.

Les maladresses des Burkinabè perdurent

De retour des vestiaires, des remplacements sont effectués de part et d’autre, au vu des ratés burkinabè, on s’attendait à plus de maîtrise de soi devant les buts, puisqu’ils ont continué à dominer, mais que nenni ! Les maladresses vont continuer, avec Hamed Bélem, qui face à face au portier, trouve la barre, donc 4e but possible de rater, et ce festival de loupés sera clos par Abdoul Karim Koté, qui réussit un double crochet dans la défense, mais le dernier geste est tout simplement une passe au gardien, donc un 5e but possible.

Les Nigérians n’ont pas inquiété dans cette 2e période, mais ils se frottent les mains, car ils sont passés tout près d’une douche écossaise. Avec donc un petit but d’avance, le retour au Nigeria dans une dizaine de jours, pour valider cette victoire de Ouagadougou, ne sera pas une sinécure. Le coach nigerian dit avoir décelé les forces et les faiblesses de Rahimo, et ils vont se préparer en conséquence.

Le coach Boureima Zongo le reconnaît, «le retour sera difficile, il nous faudra marquer un but, en espérant la qualification au bout». Dans tous les cas, si Rahimo FC veut poursuivre l’aventure, la défaite est interdite au Nigeria.

Barthélemy KABORE


Fiche technique

Samedi 10 août 2019 Stade du 4-Août Ouagadougou, préliminaires aller de la ligue des champions d’Afrique 16h00, Temps nuageux 30 degrés, Rahimo FC bat Enymba du Nigeria, 1-0, but de Issouf Zonon 29e mn. Public, 2500 environ. Avertissement, Farouk Mohamed 61e mn. Trio arbitral togolais Kokou Ognankotan N’Tale, assistants Limma Kabassima et Domenyo Komla Adiwotso, 4e officiel Mawabwe Gado Bodjona du Togo.
Feuille de match
Rahimo FC : Moussa Traoré(GK), Ibrahim Diakité, Soumaila Ouattara(cap), Karim Komi, Hamed Bélem, Adjbadé Chitou, Issouf Zonon(puis Issah R Bénin 70e), Valentin Nouma, Ousmane Konvolbo, Mody Cissé(puis Jean A Golly 90e), Ardjouma Ouattara. Coach, Boureima Zongo.

Enymba : Theophilus Afelokhai(GK), Emmanuel Ampiah, Ifeanyi Anaemena(cap), Martins Usule, Reuben Yakubu, Augustine Oladapo, Spuruchi Dingba, Terso Zenke(Victor Mbaoma 50e), Farouk Mohamed(Oluwadamilaré 88e), Nelson Ogbonnaya(puis Sanni Guera 50e), Stanley Okorom. Coach Usman Abd’Allah.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.