Les lauréats de la Compétition de plans d’affaires (COPA) du Projet emploi des jeunes et développement des compétences (PEJDC) de la région du Centre-Sud ont reçu leurs chèques, le vendredi 16 août 2019, à Manga. Les 98 jeunes retenus se sont partagé la somme de 72 290 000 FCFA au titre des subventions à la mise en œuvre de leurs projets respectifs.

Le manque de moyens financiers relève désormais d’un mauvais souvenir pour Rémis Ilboudo et 97 autres jeunes de la région du Centre-Sud, qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat. Lauréats de la Compétition de plans d’affaires (COPA) du Projet emploi des jeunes et développement des compétences (PEJDC), ces jeunes, composé de 52% de femmes, ont reçu, le vendredi 16 août 2019 à Manga, des chèques d’une valeur totale de 72 290 000 FCFA en subvention à leurs projets. Les prix offerts varient de 150 000 FCFA à 2 550 000 FCFA.
Au départ de la compétition, a expliqué le directeur général de la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF), Lancina Ki, plus de 8 000 jeunes, à l’échelle nationale, ont pris part au processus qui a débuté par des formations, puis des séances de coaching, d’élaboration de plans d’affaires, et enfin, une phase de sélection des projets. Le jury, après examen des projets sur la base de critères comme la faisabilité technique et financière, la stratégie commerciale, le marché et la création d’emplois, a retenu un total de 1 239 projets à majorité de jeunes non scolarisés (1 026 des projets retenus) et de femmes (63% des projets). Le montant total accordé en subvention à l’ensemble des projets est de 1 043 070 000 FCFA.
Heureux attributaire de la somme de 2 550 000 FCFA, l’étudiant en licence de Géographie Rémis Ilboudo a salué ce soutien, qui lui permettra de concrétiser son rêve de mettre sur pied un moulin à grains électrique, et plus tard, un système d’achat, de transformation et de vente de céréales et de légumes, à Gogo dans la province du Zoundwéogo.

Promouvoir l’auto-emploi des jeunes

La cérémonie de Manga ne s’est pas limitée à la remise de prix aux seuls lauréats de la COPA. 190 autres porteurs de projets du Centre-Sud ont reçu également des chèques dans le cadre des prêts accordés par le ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entreprenariat des jeunes (MJPEJ), à travers les fonds nationaux de financement que sont le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes (FAIJ), le Fonds d’appui à la promotion de l’emploi (FAPE) et le Fonds d’appui au secteur informel (FASI). Le montant total des prix des bénéficiaires de la région est de 96 495 000 F CFA.
Pour le ministre de tutelle Salifo Tiemtoré, l’ensemble des financements accordés est le fruit des efforts consentis par le gouvernement pour « permettre aux jeunes pleins d’initiatives d’entreprendre au lieu de vivre dans l’espoir d’obtenir un emploi dans la fonction publique ou dans une entreprise privée ». Embouchant la même trompette que le parrain de la cérémonie, le président de la délégation consulaire régionale du Centre-Sud de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, Joseph Rouamba, le ministre Tiemtoré a exhorté les bénéficiaires à être des modèles de réussite en tenant leur pari. Il a expliqué qu’ils devront, pour cela, travailler avec abnégation, rigueur et sacrifice. Pour ce qui est du suivi de l’évolution des projets, Salifo Tiemtoré a rassuré que des mécanismes ont été mis en place pour l’atteinte des objectifs escomptés.
La COPA du PEJDC a été lancée en mars 2019 et sa mise en œuvre confiée à la MEBF par le ministère en charge de la jeunesse,avec à l’appui financier de la Banque mondiale (BM). La cérémonie de remise des prix à Manga est la cinquième du genre après celle de Ouagadougou dans la région du Centre, de Bobo Dioulasso dans les Hauts-Bassins, de Ouahigouya dans le Nord et de Ziniaré dans le Plateau central.

Mamady ZANGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.