Soutien aux déplacés internes : des vivres et plus d’un million F CFA collectés

Le collectif de l’action humanitaire citoyenne «faisons un geste» a reçu, le lundi 26 août 2019 à Ouagadougou, des dons au profit des déplacés internes.

La chaine d’action humanitaire citoyenne envers les personnes déplacées internes continue de se dérouler. La fondation «Slamazone» et le Consulat honoraire du Burkina-Faso en Suède, à l’appel du collectif «faisons un geste», ont laissé parler leurs cœurs en faveur des déplacés. En effet, la fondation, à travers sa présidente, Malika, la Slameuse, a remis un lot de dons composé de vivres (5 sacs de riz de 50 kg et 5 sacs de maïs), des chaussures et des vêtements au collectif, ce lundi 26 août 2019, à Ouagadougou. Pour elle, ce geste est l’expression d’un devoir, celui d’être aux côtés des personnes déplacées pour satisfaire, un tant soit peu, certains de leurs besoins. «Cette action n’est pas la première et nous n’allons pas nous arrêter là», a-t-elle promis. Sur ce, l’artiste a lancé un appel à la communauté musulmane, aux artistes de venir en aide à ces personnes qui n’ont eu d’autres choix que de fuir l’insécurité.

Dans le même élan de solidarité avec les déplacés internes, le Consul honoraire du Burkina Faso en Suède, Sten Hagberg, a remis une enveloppe financière de 1 582 500 F CFA au collectif. «Nous avons été touchés par l’initiative de «faisons un geste» et nous avons rapidement lancé une campagne de soutien pour collecter ces fonds auprès de nos frères et sœurs burkinabè ainsi que des amis du Burkina Faso», a-t-il déclaré. «A travers ce don, nous voulons montrer que la cause du Burkina Faso est la nôtre. Nous invitons surtout ceux qui ont des moyens plus consistants de nous emboîter le pas, car cette situation nous concerne tous», a ajouté le consul honoraire.

Quant au chef de file du collectif de l’action humanitaire, Luc Damiba, il a réitéré ses remerciements aux donateurs et lancé à nouveau l’appel à la solidarité nationale et internationale pour répondre aux besoins immenses des déplacés internes. «Nous avons lancé l’initiative, il y a un mois et nous constatons sur le terrain que les besoins augmentent et nous sommes interpellés chaque jour. Nous demandons aux citoyens de continuer à agir en faveur de ces personnes et à l’Etat d’accélérer les procédures pour pouvoir leur apporter des habitats», a lancé M. Damiba.

Comme bilan de l’opération, il a fait savoir que beaucoup de vivres, des vêtements et la somme de 700 000 francs CFA, ont été entre autres, déjà collectés et acheminés à l’endroit des déplacés de Barsalgho. Pour ce qui concerne les actions à venir, le représentant de l’association Semfilms, Abdoulaye Diallo, a annoncé la tenue d’une soirée des partenaires et l’organisation d’un concert pour la collecte de dons.

 Kadi RABO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.