Le cabinet Africa New  Leaders group a procédé à la clôture de la 6e édition de la formation intitulée Académie de développement personnel leadership africain- entrepreneuriat emplois (Académie DLAE), le dimanche 25 août 2019 à Ouagadougou.

Le cabinet Africa New Leaders group veut miser davantage sur l’autonomisation socioéconomique de la jeunesse Burkinabè. A cet effet, il a initié une formation de deux jours basée sur le développement personnel, le leadership et l’entrepreneuriat. Au  total une cinquantaine de jeune a pris part à la 6e édition de l’Académie DLAE.  Chacun d’eux a bénéficié de rudiments nécessaires pour comprendre les 15 lois du développement personnel, mais aussi les outils adéquats pour oser l’entrepreneuriat. A la fin de la formation des attestations de participation ont été distribuées à tous les participants, c’était le dimanche 25 août 2019 à l’université libre du Burkina à Ouagadougou.

Selon le directeur des formations  du Cabinet Africa new  leaders Zakaria Sawadogo cette formation  doit permettre aux jeunes d’avoir confiance en eux même afin de faire face aux différents problèmes d’emplois.

Les modules enseignés contribueront au changement de vision de ces derniers et leurs permettrons de passer à l’action pour entreprendre. Pour le parrain de la 6e édition de l’Académie DLAE le Docteur Patrice Kouraogo les enseignements dont ont bénéficié les jeunes durant ces deux jours de formation sont des éléments très importants, sinon indispensables. Pour faire d’eux de véritables acteurs du développement du Burkina Faso et de l’Afrique tout entière, cela leurs permettra aussi d’impacter positivement leur environnement tant social que professionnel a-t-il indiqué. Face à la complexification croissante des questions d’emplois des jeunes, il est que la jeunesse, au-delà des savoirs scolaires et universitaires, soit suffisamment outillée de connaissances qui construisent son être intégral  a souligné le parrain.  Et la prépare à être un acteur de développement compétitif et performant, c’est en cela que l’objectif de l’Académie est noble a ajouté M. Kouraogo.

A l’entendre cette vison  entre en droite ligne des efforts du gouvernement burkinabè et en particulier du président du Faso qui souhaite faire des jeunes de véritables acteurs de développement. Quant à Compaoré Fadilatou participante elle dit avoir beaucoup apprécié le module qui traitait des voies et moyens pour intégrer les organisations internationales et  cela grâce aux enseignements pointus qu’elle a reçus du coach. Selon elle, le module en question interpelle les jeunes en quête d’emplois sur comment trouver des issues afin d’intégrer les structures internationales.  Pour Julien Legma étudiant en gestion et  administration des entreprises pour cette formation presque tous les domaines de l’entrepreneuriat  ont été pris en compte, il s’agit de la culture entrepreneuriale, le leadership. Il a mentionné que le bilan de cette 6e édition de l’Académie DLAE était pour lui très positif car les enseignements à l’ordre du jour ont suscité en lui une prise de confiance en soit susceptible de lui faciliter la création de son entreprise.

                                                                         Valentin Kaboré

                                                                            Collaborateur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.