æLa signature de convention entre la DGI et Bagrépôle va permettre auxæ producteurs de bénéficier de titres fonciers.

Bagrépôle et la Direction générale des impôts ont signé, le mardi 10 septembre 2019 à Ouagadougou, une convention pour la délivrance de titres fonciers aux producteurs installés sur la plaine. Ce processus qui va coûter 265 millions de francs CFA va leur permettre de se mobiliser davantage pour le développement du pôle.

Dans douze mois, 7500 producteurs familiaux et agro-investisseurs devront bénéficier de leurs titres fonciers et baux emphytéotiques pour 7700 hectares de terre. Pour l’opérationnalisation du processus, la Direction générale des impôts (DGI) et Bagrépôle ont signé une convention, le mardi 10 septembre 2019 à Ouagadougou. «Cette signature constitue un acte inédit dans la vie des producteurs en ce sens qu’elle va contribuer à la promotion de leurs activités dans la zone», a salué le Directeur général de Bagrépôle, Joseph Martin Kaboré.

A l’écouter, l’accompagnement de la DGI va porter sur la vérification du processus de bornage et d’immatriculation mais aussi des différentes procédures devant aboutir à l’attribution des titres de propriétés à certains producteurs familiaux et agro-investisseurs.

Le DG de Bagrépôle a laissé entendre que cette convention est stratégique pour le processus de construction du pôle de croissance parce que pour attirer les investisseurs, il faut sécuriser les terres. «Les producteurs sont en attente de cette condition pour se mobiliser davantage et nous attendons de la DGI un engagement ferme. Nous n’avons jamais été déçus du professionnalisme de ses acteurs», a confié Joseph Martin Kaboré.

Pour sa part le DGI, Moumouni Lougué, tout en s’engageant à réaliser les travaux de façon professionnelle, s’est dit convaincu que son partenaire fera les efforts nécessaires pour remplir ses obligations. Par ailleurs, il a souligné que pour l’aboutissement du processus, Bagrépôle a mis à la disposition de son institution, une enveloppe de 265 millions. «La finalité du pôle est le développement des acteurs et une bonne attractivité des investisseurs.

Nous reviendrons vers la DGI pour d’autres procédures notamment pour les terres qui vont être aménagées prochainement», a dit le DG Kaboré.
L’objectif du pôle de croissance de Bagré est de contribuer à l’augmentation de l’activité économique dans la zone du projet, partant, à un accroissement des investissements privés, de la création d’emplois et de la production agricole.

Joseph HARO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.