Le DG de l’ONASER, Adama Kouraogo, a salué le professionnalisme de l’organe de presse.

Une délégation de l’Office national de la sécurité routière (ONASER), conduite par le Directeur général (DG) de l’institution, Adama Kouraogo, a visité les locaux des Editions Sidwaya, le vendredi 13 septembre 2019 à Ouagadougou.

L’Office national de la sécurité routière (ONASER) veut se faire une idée du travail fait par un partenaire, qui l’accompagne dans la lutte contre l’insécurité routière. C’est dans cette optique, que le Directeur général (DG) de l’ONASER, Adama Kouraogo, accompagné d’une dizaine de ses proches collaborateurs a visité le siège des Editions Sidwaya, le vendredi 13 septembre 2019 à Ouagadougou.

Le DG Kouraogo a eu un bref entretien avec son homologue du «Journal de tous les Burkinabè» afin de s’enquérir des efforts fournis par l’organe de presse avant de faire le tour des sections et services. De la section des machines (imprimerie) à la grande rédaction en passant par les archives, le service sport et internet, Adama Kouraogo a touché du doigt les réalités de la «maison commune». Il a mentionné dans le livre d’or : «Nous sommes émerveillés par le travail abattu au quotidien par Sidwaya. Pour cela, nous sollicitons l’accompagnement de l’organe pour l’atteinte de nos objectifs».

Et d’ajouter que l’ONASER est une faitière promouvant la sécurité routière. De ce fait, il a besoin d’un canal pour passer ses messages de sensibilisation et d’interpellation. D’où le partenariat avec les Editions Sidwaya qui, selon lui, occupent une place de choix dans l’environnement médiatique burkinabè. «Nous avons opté de visiter Sidwaya en vue de renforcer notre collaboration, afin que les questions liées à la citoyenneté routière soient publiées en permanence dans les colonnes du journal dans le but d’éclairer les consciences individuelles et collectives des citoyens», a expliqué M. Kouraogo.

En s’imprégnant des réalités de Sidwaya, les hôtes du jour ont salué les efforts d’un «quotidien qui donne le meilleur de lui pour servir les populations rurales et citadines». «Etant manager d’une structure, il est de bon ton de connaître le vécu de cet organe afin de voir dans quelle mesure apporter une touche à cette institution médiatique afin qu’elle puisse jouer au mieux son rôle d’instrument d’éducation, de formation et de sensibilisation», a conclu le DG Kouraogo.

Pour le directeur général des Editions Sidwaya, Mahamadi Tiégna, la visite est un motif d’encouragement à aller de l’avant. Selon lui, chaque audience qu’il accorde permet aux visiteurs de connaître, d’une part, les conditions de travail des agents et, d’autre part, d’apprécier la qualité des prestations du quotidien d’Etat burkinabè. «Nous sommes le journal de tous les Burkinabè et notre mission s’inscrit dans un cadre de service public. Nous travaillons à servir l’information juste et vraie aux consommateurs de nos produits», a-t-il soutenu.

Wanlé Gérard COULIBALY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.