La décision du gouvernement de suspendre l’importation du sucre et de l’huile alimentaire

La décision du gouvernement de suspendre l’importation du sucre et de l’huile alimentaire au Burkina Faso a été fort appréciée par les industriels qui évoluent dans ces deux secteurs. Au-delà des avantages comparatifs que cette mesure peut procurer aux acteurs directs, c’est toute la nation qui gagne. En effet, cette mesure permettra non seulement de booster l’économie locale mais aussi de protéger les populations sur le plan alimentaire. Le marché national ne sera plus inondé d’huiles alimentaires aux qualités douteuses. L’autre bataille consiste à redoubler de vigilance contre les unités de production d’huiles clandestines à l’intérieur du pays. Vivement que de telles mesures soient étendues à d’autres produits tels que les pesticides non homologués qui ont occasionné récemment une dizaine de morts au pays des Hommes intègres.

Abdoulaye BALBONE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.