Usine «CIMASSO» : Le Président du Faso séduit par l’investissement

Le chef de l’Etat a pu visiter le processus de production du ciment à CIMASSO.

Présent à Bobo-Dioulasso dans le cadre du Forum national des jeunes, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a visité les locaux de la cimenterie CIMASSO, le jeudi 19 septembre 2019. Au terme de sa visite, le chef de l’Etat burkinabè s’est dit satisfait des réalisations de la société.

La cimenterie bobolaise, «CIMASSO», a reçu un hôte de taille, le jeudi 19 septembre 2019. Le Président du Faso Roch Marc Christian Kabaoré, s’y est en effet rendu dans l’après-midi de ce jour pour visiter les locaux de ladite cimenterie. Cette visite se passe en marge du séjour du chef de l’Etat pour le Forum national des jeunes, qui s’est tenu, du 18 au 21 septembre 2019 dans la ville de Sya.

C’est aux pas de course que le chef de l’Etat a visité les installations de la cimenterie. Des points de déchargement de la matière première (par camion et par train) à l’étape de l’expédition, en passant par le compartiment du broyeur (Ndlr : d’une capacité de 250 tonnes à l’heure) et les silos de stockage. Roch Marc Christian Kaboré a pu constater de visu la chaîne de production du ciment à CIMASSO.

Comme il l’a marqué dans le livre d’or de «CIMASSO» à la fin de la visite, le président a félicité et prodigué ses encouragements à la direction et à tous les travailleurs qui y officient. Pour la première fois de visiter cette cimenterie, le président Kaboré a dit avoir constaté «une belle réalisation d’un privé burkinabè avec la participation de nationaux Burkinabè». Cette usine, a-t-il poursuivi, est un investissement qui, en termes de qualité et d’environnement, est de bonne facture.

La cimenterie a une capacité de production de deux millions de tonnes par an.

«Dans le cadre de la relance économique de Bobo-Dioulasso, c’est un projet porteur», a déclaré le président du Faso. Sans compter les impôts et les taxes au profit des caisses de l’Etat. Il a, à l’occasion, invité le secteur privé burkinabè à emboîter le pas de «CIMASSO» et s’investir dans tous les projets possibles de transformation au pays des Hommes intègres. Cela participe de notre indépendance, à la création d’emplois, et globalement, au développement économique et social.

Le Directeur général (DG) de «CIMASSO», Abdoul Rahim Kanazoé, par ailleurs DG de «CIMFASO», s’est félicité de ce passage du chef de l’Etat. «Nous sommes très ravis de recevoir le président. Cela nous galvanise dans notre travail», s’est-il réjoui. «CIMASSO», a rappelé Abdoul Rahim Kanazoé, est une filiale du consortium «Cim metal group». A en croire le DG, la cimenterie a une capacité de production de deux millions de tonnes par an, extensible à 2,5 millions. 500 emplois directs et 2 500 emplois indirects sont générés par son entreprise. Avec des équipements à la pointe, l’usine met à la disposition de sa clientèle, deux produits, tous du ciment. Ce sont le «super CPJ 45» et le «super CPA 45». La cimenterie a aussi la possibilité, à entendre son DG, de
produire du ciment spécial à la demande.

Alpha Sékou BARRY
alphasekoubarry@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.