Le Conseil des ministres s’est penché, entre autres, sur les fonds structurels, le climat des affaires, le développement touristique dans l’UEMOA.

Les ministres des huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont tenu la troisième session de leur conseil ordinaire de l’année, le jeudi 27 septembre 2019, à Ouagadougou. Ils ont passé en revue d’importants dossiers relatifs au développement de l’espace communautaire.

Trouver des mécanismes pour faciliter le développement et l’intégration dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine(UEMOA). Tel est l’objectif de la troisième session du Conseil des ministres ordinaire de l’année, tenue le 27 septembre 2019, à Ouagadougou, et consacrée à l’examen d’importants dossiers relatifs à la vie de l’espace communautaire.

En effet, les ministres de l’Union devraient prendre d’importantes décisions sur l’utilisation des fonds structurels de l’UEMOA, notamment le Fonds d’aide à l’intégration régionale (FAIR) et le Fonds régional de développement agricole (FRDA), a indiqué le président du conseil, le ministre de l’Economie et des finances du Bénin, Romuald Wadagni. L’objectif recherché est le renforcement de l’efficacité de ces fonds afin de mieux faire face aux nouveaux défis de développement, conformément à la volonté des chefs d’Etat de l’Union.

«Au cours de leur session du 12 juillet 2019, les chefs d’Etat ont instruit le Conseil des ministres à l’effet de faire des propositions pour mieux financer les projets de développement et relever les défis actuels de l’Union, notamment la sécurité, l’adaptation au changement climatique et le déficit infrastructurel», a précisé Romuald Wadagni.

Améliorer le climat des affaires

Les ministres se sont également penchés sur l’amélioration du climat des affaires dans la sous-région ouest-africaine. «A travers le projet de décision portant adoption de l’Initiative régionale d’amélioration du climat des affaires (IRCA), notre Conseil aura à approuver les propositions de la commission sur la mise en place d’un cadre de référence communautaire pour la conduite des travaux des réformes de l’environnement des affaires et la mutualisation des bonnes pratiques de l’espace UEMOA», a souligné le président du Conseil.

Et d’ajouter qu’un projet de directive portant harmonisation des stratégies de développement touristique dans l’Union et trois projets de règlements relatifs à l’organisation des métiers et activités connexes au tourisme sont sur la table de cette session. «L’adoption de ces textes marquera une avancée significative dans la mise en œuvre de la politique commune du tourisme au sein de l’UEMOA», a-t-il expliqué.

L’examen du projet de collectif budgétaire 2019, les avis sur les avant- projets de textes relatifs aux conventions des concessions de service public accordées aux structures centrales du marché financier régional et des cahiers des charges y relatifs et sur l’état d’avancement des chantiers de réforme de ce marché financier communautaire et les perspectives, constituent les autres points à l’ordre du jour de cette rencontre des ministres de l’UEMOA.

Mahamadi SEBOGO
windmad76@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.