Décès de Jacques Chirac : la compassion du président du Faso

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a signé, le dimanche 29 septembre 2019, à la résidence de l’ambassadeur de France à Ouagadougou, le livre de condoléances ouvert à l’occasion du décès de Jacques Chirac.

Des hommages sont rendus, à travers le monde, à l’ancien président de la république française, Jacques Chirac, depuis son décès à l’âge de 86 ans, survenu le 26 septembre dernier. Au Burkina Faso, le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a signé le livre de condoléances ouvert, le dimanche 29 septembre 2019 à la résidence de l’ambassadeur de France à Ouagadougou. Accueilli par l’ambassadeur français au Burkina, Luc Hallade, M. Kaboré a présenté la sympathie du peuple à la famille de feu Chirac et à toute la France pour cette perte. A l’entendre, le défunt avait une longue page d’histoire avec l’Afrique. Car, a-t-il dit, il se faisait appeler «Jacques Chirac d’Afrique». Et de poursuivre qu’au pays des Hommes intègres, il a fait un certain nombre de réalisations à l’image de l’hôpital universitaire Charles-de- Gaulle, dont il a posé la première pierre lors de sa visite en 1996. «Chirac a également consolidé la coopération bilatérale entre les deux pays et le maintien efficace des relations d’amitié», a fait savoir le président Kaboré. Selon lui, le disparu fut un grand homme d’Etat. Et de renchérir qu’il a appris la mort de l’ancien chef d’Etat de la France lors de son séjour à New York aux Etats-Unis. En rappel, l’ancien président français a été élu le 7 mai 1995 pour un mandat de sept ans puis réélu en 2002 pour cinq ans. Un hommage national lui a été rendu le lundi 30 septembre 2019.

Frank POUGBILA
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.