Journée de reconnaissance du député à l’enseignant : mention honorable à 72 instituteurs

La deuxième édition des Journées de reconnaissance du député à l’enseignant (JOURDEN) a eu lieu, le vendredi 27 septembre 2019 à Ouagadougou sous le thème :
« Une éducation inclusive, équitable et de qualité pour tous, facteur de cohésion sociale ».

Les parlementaires veulent contribuer à une éducation de qualité dans les écoles primaires. A cet effet, ils ont instauré la Journée de reconnaissance du député à l’enseignant (JOURDEN) en septembre 2018. La deuxième édition a eu lieu, le vendredi 27 septembre 2019 à Ouagadougou, sous le thème : «Une éducation inclusive, équitable et de qualité pour tous, facteur de cohésion sociale». En effet, 72 enseignants ayant réalisé un taux de succès de 100% au Certificat études primaires (CEP) avec un effectif de 50 élèves et plus ont été récompensés. Un prix composé d’une attestation de reconnaissance, d’un ordinateur et d’une somme de 100 mille francs CFA leur ont été remis individuellement. Parmi eux, Karim Ouédraogo de l’école saint Dominique et Salomé Somda du secteur n°18, tous du Kadiogo, avec respectivement un effectif de 125 et 117 élèves, qui se sont les « plus » illustrés, sont repartis chacun avec une moto. Prenant la parole, le Président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, a promis aux deux « meilleurs » instituteurs de l’année une décoration lors du 11- Décembre prochain. Et de poursuivre que l’esprit du JOURDEN est de reconnaître, saluer et encourager le monde éducatif pour son sacerdoce, son dévouement et son sacrifice auprès des tout-petits. Le PAN a, également, rappelé que la deuxième édition est célébrée dans un contexte où le système éducatif est touché par le terrorisme.

A l’entendre, l’école paie le plus lourd tribut de cette guerre à travers des classes fermées, des milliers d’enfants déscolarisés et des encadreurs assassinés. Pour terminer, il a fait savoir que le vivre- ensemble qui est «rudement» éprouvé doit se restaurer de façon durable à travers un fondement du système scolaire. « J’invite nos partenaires techniques et financiers de l’éducation à soutenir les efforts du gouvernement », a argué M. Sakandé. Pour le ministre en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, le thème de la cérémonie est un appel à une synergie d’actions et à une conjugaison des efforts pour relever les défis qui se posent au Burkina. Il a saisi l’occasion pour remercier l’ensemble de toute l’équipe enseignante qui a contribué à la formation des enfants. « Je vous exhorte à redoubler d’efforts pour être toujours parmi les meilleurs », a souhaité Pr Ouaro.

Frank POUGBILA
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.