Institut supérieur de mécanique-Paris : 19 experts en logistique prêts pour servir

Les impétrants se sont engagés à faire valoir leurs compétences sur le terrain.

L’Institut supérieur de mécanique-Paris (ISM-Paris) a organisé la sortie de 19 experts issus de la première promotion de Master, le lundi 30 septembre 2019, à l’Université Joseph-Ki-Zerbo de Ouagadougou.

Après 15 mois de formation en logistique, l’Institut supérieur de mécanique-Paris (ISM-Paris), en collaboration avec l’Université Joseph-Ki-Zerbo de Ouagadougou, met 19 compétences sur le marché de l’emploi, issues de sa première promotion. La cérémonie de sortie a eu lieu, le lundi 30 septembre 2019 dans la capitale burkinabè.

En effet, les séances d’apprentissage se sont déroulées en ligne avec à l’appui des séminaires au sein du campus de Zogona. Selon le directeur général de l’ISM-Paris, Alain Rivière, la promotion a bénéficié des programmes dispensés dans les écoles de commerce et d’ingénierie de la France et des Etats-Unis d’Amérique. « Elle est la première dans le monde à recevoir les deux cultures », s’est-il réjoui.

Il a souligné que le pays des Hommes intègres « souffre » de problèmes logistiques parce que ne disposant pas de façade sur l’océan. A entendre M. Rivière, les récipiendaires ont reçu une formation axée sur la pratique afin de faire face aux défis du terrain. « Un maître ingénieur dans sa vie professionnelle passera son temps à résoudre que des problèmes », a-t-il renchéri. Pour le représentant de la promotion, Innocent Saba, les étudiants ont appris les outils modernes de gestion de la chaîne d’approvisionnement, intégrant toutes les fonctions connexes.

« Ce fut également des moments de rencontres et d’échanges d’expériences entre étudiants », a-t-il fait savoir. Il a rappelé que cet évènement vient couronner leurs efforts consentis. Le vice-président de l’Université Joseph-Ki-Zerbo, Alou Keïta, s’est réjoui de l’enseignement dispensé aux impétrants, tout en soulignant que cela entre dans la mission de son département.

Il a, par ailleurs, rassuré que grâce au partenariat avec l’ISM-Paris, son université trouvera une solution pour l’ouverture d’un programme doctoral en logistique. Du reste, M. Keïta a exhorté les nouveaux diplômés à être des modèles pour le bonheur du peuple burkinabè. « Que ces parchemins vous ouvrent pleinement les portes dans tous les domaines », a-t-il souhaité.

Wanlé Gérard COULIBALY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.