Les grands centres urbains

Dans les grands centres urbains du Burkina Faso, la mendicité a pignon sur rue et les mendiants, présents en grand nombre dans les artères. Si des populations ne trouvent aucun inconvénient à cette pratique, il faut reconnaître que certains mendiants en font trop. Comment comprendre qu’un quémandeur puisse glisser sa main ou sa tête dans un véhicule à l’arrêt pour supplier ses occupants de lui donner sa pitance quotidienne ! On pourrait interpréter ce type d’agissement comme un harcèlement des usagers de la route. Si les citoyens donnent de bonne foi, par soli-darité ou par altruisme, il importe que les personnes nécessiteuses sachent raison garder afin de bénéficier davantage de la compassion des usagers.

Wanlé Gérard COULIBALY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.