Les Etalons locaux du Burkina Faso affrontent, le dimanche 20 octobre 2019 au stade du 4-Août de Ouagadougou- (16h), en match retour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN), leurs homologues, les Black Stars locaux du Ghana. Les Burkinabè, qui ont dominé (1-0) les Ghanéens lors de la manche aller à Kumasi, le 22 septembre dernier, tenteront de se qualifier pour Cameroun 2020.

Les joueurs locaux du Ghana et du Burkina Faso se retrouvent encore le dimanche 20 octobre à Ouagadougou pour la seconde manche des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2020. L’aller joué à Kumasi, au Ghana, le 22 septembre dernier avait vu la victoire des Etalons dans les ultimes minutes du match. Entre-temps, en début octobre, les deux formations se sont affrontées à Thiès (Sénégal) en quarts de finale du tournoi UFOA et les Black Stars locaux avaient dominé les Etalons aux tirs au but. Depuis quelques jours, Seydou Zerbo Krol et ses poulains préparent le match retour face à des ghanéens qui ont certainement repris confiance après leur victoire au Sénégal.
Ils ont multiplié les matchs amicaux et les dispositions tactiques. Le mardi dernier, ils se sont offert l’ASFA-Yennenga en amicale (1-0). «Les Etalons locaux se portent très bien», a rassuré Krol. Pour lui, son équipe va mener la vie dure aux Black Stars ce dimanche. «Je promets l’enfer aux Ghanéens si mes joueurs sont dans de bonnes conditions. Nous promettons une victoire au public car c’est un match qu’il faut jouer et gagner», a-t-il insisté. Mais l’entraîneur déplore quelques «bobos» chez quelques joueurs. Yannick Pognongo (celui-là même qui avait offert la victoire au match aller) ne se sent pas bien. Aussi, l’attaquant de Salitas, Michel Batiébo, souffre de la cheville et le 3e gardien de but s’est fait une élongation. «Mais d’ici le match, les médecins vont s’affairer pour qu’ils se rétablissent afin d’aborder la rencontre dans de meilleures conditions», a souligné Krol. L’entraîneur burkinabè, qui n’a toujours pas digéré son élimination au tournoi de l’UFOA, reconnaît les mérites de l’équipe du Ghana. «Nous avons affaire à une équipe très coriace et technique du Ghana», a-t-l insisté. Le coach Krol a promis au public burkinabè une qualification de son équipe dimanche pour la phase finale du CHAN.

Adama SALAMBERE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.