Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le lundi 21 octobre 2019, le ministre de la Coopération au développement et de l’Action humanitaire du Grand-Duché de Luxembourg, Paulette Lenert.

La situation sécuritaire que traverse actuellement le Burkina Faso préoccupe le Grand-Duché de Luxembourg. Dans ce sens, son ministre de la Coopération au développement et de l’Action humanitaire, Paulette Lenert, était chez le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le lundi 21 octobre 2019 à Ouagadougou. A sa sortie d’audience, l’émissaire luxembourgeois a confié avoir échangé avec le président du Faso sur les relations d’amitié et de coopération qui lient les deux pays. «Nous avons passé en revue l’ensemble de nos projets en vue de les orienter de manière flexible de sorte à atteindre les résultats», a-t-elle confié. Au sujet de la situation sécuritaire que traverse le Burkina Faso avec son lot de déplacés internes, Paulette Lenert a fait savoir qu’il était «très important» d’échanger avec le président Kaboré afin de voir dans quelle mesure le Luxembourg pourra apporter au mieux un appui au Burkina «par ces temps difficiles». A cet effet, a-t-elle ajouté, l’accent sera mis sur les questions d’éducation afin d’aider à la scolarisation des enfants déplacés à la suite des attaques terroristes. «Le Luxembourg croit fortement à la résilience du peuple burkinabè et c’est le moment d’être à vos côtés pour renforcer notre coopération», a soutenu l’émissaire de Grand-Duché du Luxembourg.

Soumaïla BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.