Semaine nationale de la citoyenneté : Renforcer l’unité nationale

Pour le ministre des Droits humains et de la Promotion civique, Maminata Ouattara, le thème de cette édition commande la réflexion de tous sur la préservation de l’unité nationale.

Le ministère des Droits humains et de la Promotion civique a lancé, le mardi 22 octobre 2019 à Ouagadougou, les activités de la 16e édition de la Semaine nationale de la citoyenneté (SENAC).

Faire du citoyen burkinabè un acteur majeur de la consolidation de l’unité nationale. C’est ce à quoi veut parvenir le ministère des Droits humains et de la Promotion civique. Dans ce sens, le département a lancé officiellement les activités entrant dans le cadre de la Semaine nationale de la citoyenneté (SENAC) sur le thème : «Contribution du citoyen au renforcement de la démocratie et de l’unité nationale dans un contexte de défis sécuritaires».

C’était le mardi 22 octobre 2019 à Ouagadougou, en présence de plusieurs membres du gouvernement. Pour la ministre en charge de la promotion civique, Maminata Ouattara, la cohésion sociale est mise à rude épreuve à cause des attaques terroristes. Et la thématique de cette 16e édition de la SENAC, pour elle, se veut une invite à chaque Burkinabè à prendre la pleine mesure de son implication pour la préservation de la paix et de l’unité nationale «sans lesquelles aucune action de développement ne peut être possible».

«Il est important que chacun s’approprie les valeurs du patriotisme, de la démocratie, de la cohésion sociale et de l’unité nationale, facteurs indispensables pour relever le défi sécuritaire du moment», a martelé Maminata Ouattara. Pour agrémenter cette semaine qui se tient du 22 au 29 octobre 2019, elle a fait savoir qu’une panoplie d’activités est prévue.

En effet, il s’agit, entre autres, d’une exposition des actions du gouvernement, des messages de sensibilisation axés sur le thème central, d’un don de sang, d’une journée nationale de salubrité et du drapeau et d’une caravane de sensibilisation sur la citoyenneté en milieu scolaire. «Chacun, à quelque niveau où il se trouve, est appelé à s’impliquer activement dans l’œuvre de préservation de l’intégrité du Faso et de l’unité nationale», a lancé Maminata Ouattara.

Compter sur la jeunesse burkinabè

Le parrain de la SENAC 2019, le ministre Salifo Tiemtoré, a invité les jeunes à s’approprier le thème de l’événement pour l’atteinte des objectifs.

Le parrain de la SENAC 2019, le ministre en charge de la jeunesse, Salifo Tiemtoré, a indiqué que la question de la promotion du civisme et de la citoyenneté commande la participation de toutes les couches sociales. Mais bien plus, a-t-il relevé, une contribution accrue de la jeunesse qui constitue, selon lui, la majeure partie de la population. En conséquence, il a fait savoir que le thème de cette édition interpelle aussi sur le rôle des jeunes dans la contribution au renforcement de la démocratie et à la préservation de la cohésion nationale.

Le ministre Tiemtoré a ajouté avoir confiance en cette frange de la population pour l’atteinte des objectifs escomptés. «Je reste convaincu que la jeunesse burkinabè est un maillon essentiel dans le maintien de l’unité nationale et un socle dans le renforcement de notre démocratie», a souligné Salifo Tiemtoré.

C’est par une visite des stands et un don de sang que la cérémonie a pris fin. Instituée depuis 2014, la Semaine nationale de la citoyenneté s’est imposée au fil des années comme un cadre par excellence de mobilisation des populations autour des enjeux et des défis liés à la culture des valeurs de citoyenneté. Elle donne ainsi l’occasion de sensibiliser aux droits et devoirs des citoyens, aux principes de l’Etat de droit, aux valeurs de la république, etc.

Soumaïla BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.