Le chargé d’affaires à l’ambassade de l’Etat du Quatar, Hussain Ibrahim Al-badr, a transmis une lettre de condoléances de son pays au PAN.

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a reçu en audience, le chargé d’affaires à l’ambassade de l’Etat du Qatar et une délégation du Conseil des affaires commerciales sino-africaines, le lundi 28 octobre 2019 à Ouagadougou.

La République populaire de Chine veut renforcer sa coopération avec le Burkina Faso. C’est ce sur quoi une délégation du Conseil des affaires commerciales sino-africaines est venue échanger avec le Président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, au cours d’une audience, le lundi 28 octobre 2019.

Aux dires du porte-parole de la délégation, par ailleurs vice-président du Conseil des affaires commerciales sino-africaines, Haosheng Zheng, son pays souhaite élargir sa coopération avec le Burkina Faso dans la transformation de l’anacarde et de la tomate.

« Le Burkina Faso a déjà travaillé avec la Chine sur beaucoup de projets agricoles dont celui du riz, du mil, etc. En plus de cela, nous avons échangé avec le PAN sur la possibilité de travailler sur la transformation de l’anacarde, de la tomate, etc. », a-t-il laissé entendre. Il a, par ailleurs, insisté sur la volonté du pays de Xi Jinping de travailler avec le Burkina Faso dans une vision de partenariat gagnant-gagnant, de consensus et de partage des bénéfices mutuels.

Avant la délégation chinoise, Alassane Bala Sakandé a reçu le chargé d’affaires à l’ambassade de l’Etat du Qatar, Hussain Ibrahim Al-badr. Celui-ci est venu présenter les condoléances des plus hautes autorités de son pays au Burkina Faso, victime des attaques terroristes qui endeuillent de nombreuses familles.

Nadège YAMEOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.