Le maire de la commune de Bondoukuy, Lassanou Kazaoua, dans la province du Mouhoun, a sacrifié à la traditionnelle redevabilité des élus, le samedi 2 novembre 2019 dans ladite localité. Le bilan fait ressortir plusieurs réalisations en trois ans d’exercice de son mandat.

Les autorités communales de Bondoukuy dans la province du Mouhoun, région de la Boucle du Mouhoun, ont joué la carte de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion de la chose publique, le samedi 2 novembre 2019. En effet, dans le village de Bondoukuy, le maire Lassanou Kazaoua et l’ensemble de ses collaborateurs ont exposé devant une forte représentation des populations des 32 villages de la commune, les investissements et réalisations effectuées en trois ans d’exercice. Ainsi, sur le plan éducatif, l’édile de Bondoukuy a relevé la construction de 35 salles de classe dans la circonscription de Bondoukuy. Au niveau sanitaire, il a évoqué l’assistance en moyens financiers et logistiques pour le bon fonctionnement des Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) de la commune. Dans le secteur de l’eau, le système d’Adduction d’eau potable simplifiée (AEPS) a été mis en place dans des localités et des forages réalisés dans plusieurs villages de la commune, foi de M. Kazaoua. « Nous avons réalisé dix forages pastoraux et réhabilité 6 autres. Au niveau de l’hygiène et de l’assainissement, 1592 latrines ont été construites », a fait savoir le bourgmestre de Bondoukuy. Dans le domaine de l’élevage, des ouvrages comme les parcs de vaccination et l’abattoir de Bondoukuy ont été érigés. Sur le plan commercial, des boutiques marchandes ont été ouvertes au marché de Bondoukuy ainsi qu’à la gare routière et permettent de faire tourner l’économie locale. Lassanou Kazaoua a précisé que toutes ces actions de développement ont été possibles grâce aux ressources étatiques transférées à la collectivité, à l’accompagnement de partenaires techniques et financiers et à la mobilisation de fonds propres de la commune.

Besoin d’une gendarmerie

Mais pour M. Kazaoua, tout n’est pas rose car des difficultés relatives à la mobilisation des ressources financières, la persistance des conflits fonciers et la faible participation des populations aux rencontres et travaux d’intérêt commun demeurent des problèmes à résoudre. Tout compte fait, avec l’appui des partenaires et du gouvernement, le maire envisage dans les années à venir, doter sa commune, d’un Centre médical avec antenne chirurgicale, d’un marché à bétail, d’une bibliothèque, etc. Lassanou Kazaoua a également demandé l’accompagnement des autorités provinciales, régionales et nationales pour doter Bondoukuy d’une brigade de gendarmerie.
Pour le maire de Dédougou, Lomboza Kondé, la présentation faite par son homologue de Bondoukuy témoigne de l’engagement du conseil municipal et de son abnégation au travail. Il a ainsi salué l’ensemble des acteurs et invité les populations à soutenir l’action de développement local durable. « Le bilan est très positif. Je suis témoin d’un tel exposé dans des communes, et ce qu’il nous a donné de constater à Bondoukuy relève d’un dévouement réel à la cause de la commune », a affirmé M. Lomboza Kondé. Dans la même dynamique, le haut-commissaire de la province du Mouhoun, Bailli Badyel, s’est dit émerveillé par les ouvrages dont les images ont été projetées par power point. Il a encouragé le conseil municipal à poursuivre son action de développement pour le bonheur des populations à la base.

Wanlé Gérard COULIBALY
gerard_coul@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.