Suite aux attaques terroristes sur l’axe Ougarou-Boungou ayant fait 38 morts, le président du Faso  décrète, à compter du 8 novembre 2019 à zéro heure, un deuil national de 72 heures.
Durant ces 72 heures, il invite chaque Burkinabè au recueillement et à l’introspection, pour raffermir sa foi en l’unité, à la cohésion et à la paix dans notre pays.

B.S

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.