Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience, une délégation de l’Association des centrales d’achats de médicaments essentiels, le lundi 18 novembre 2019 à Ouagadougou.

Une délégation de l’Association des centrales d’achat de médicaments essentiels (ACAME), conduite par sa secrétaire permanente, Dr Anne Maryse K’haboré, a été reçue par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le lundi 18 novembre 2019 à la primature à Ouagadougou. «Nous avons eu l’honneur d’être reçus par le chef du gouvernement pour parler d’un projet majeur qu’est l’ouverture d’un centre de formation et d’expertise de l’ACAME qui regroupe 22 pays membres d’Afrique et de Madagascar», a confié la secrétaire permanente, par ailleurs directrice générale de la Centrale d’achat de médicaments essentiels génériques (CAMEG) du Burkina Faso. Selon elle, le centre va permettre la formation et le renforcement des capacités techniques de tous les métiers de la chaîne d’approvisionnement du médicament. «C’est un projet porté sous le leadership de la ministre de Santé, Pr Claudine Lougué, et du Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, qui d’ailleurs a été à l’origine de la création de l’ACAME», a-t-elle affirmé. D’après Mme K’haboré, ledit centre de formation à vocation sous régionale dont le coût global de réalisation est estimé à 650 000 euros, soit environ 422 millions F CFA, est le troisième projet de l’ACAME qui bénéficie du soutien de leur partenaire, Expertise France.

Kadi RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.