Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a été décoré au cours d’une cérémonie, tenue le lundi 2 décembre 2019 à Ouagadougou. Il a reçu la distinction de Grand Officier de l’Ordre de l’Etalon pour ses efforts à la tête du gouvernement.

Nommé à la tête du gouvernement en janvier 2019 dans des moments difficiles, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a vu ses efforts récompensés par la nation. Il a été élevé à la dignité de Grand Officier de l’Ordre de l’Etalon, le lundi 2 décembre 2019. La cérémonie de décoration, qui s’est tenue à la Primature à Ouagadougou, a connu la présence des membres du gouvernement, des personnalités diverses issues de l’administration publique ainsi que de la famille Dabiré. Après le cérémonial et la réception de la médaille des mains du Grand chancelier des Ordres du Burkina, le colonel André Roch Compaoré, le chef du gouvernement s’est exprimé face à l’assistance. Dans son adresse, M. Dabiré a d’abord traduit sa gratitude au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour cette distinction.

Il a ensuite salué l’engagement des membres du gouvernement et le dévouement de ses collaborateurs dont les efforts ont abouti à ce résultat. « Cette décoration est le fruit des efforts de l’ensemble du gouvernement. C’est aussi le résultat de l’abnégation au travail de l’ensemble de mes collaborateurs », a-t-il déclaré. Mais pour lui, cette médaille ne lui fait pas perdre de vue la réalité du pays. « En recevant cette décoration, je n’oublie pas que les défis auxquels le Burkina Faso est confronté sont immenses et exigent l’union de tous les citoyens pour assurer la paix, la sécurité et le développement de notre pays », a fait remarquer le chef du gouvernement. Il a saisi l’occasion pour rendre hommage aux victimes de l’attaque perpétrée, le dimanche 1er décembre 2019, par des hommes armés non encore identifiés, qui a visé un lieu de culte à Foutouri (Province de la Komondjari) dans la région de l’Est.

« Je voudrais m’incliner sur leur mémoire ainsi que celle de toutes les personnes tombées du fait de terrorisme. Je vous invite à garder une pensée pour toutes les victimes de ces assassinats lâches sur le sol burkinabè. J’exprime ma compassion et ma solidarité envers les familles et proches des victimes », a déclaré Christophe Joseph Marie Dabiré. Il a, par ailleurs, invité les Burkinabè à faire preuve de résistance. « J’invite l’ensemble des Burkinabè à rester debout pour vaincre l’obscurantisme, la barbarie et la méchanceté humaine gratuite afin de poursuivre l’œuvre de construction nationale que nous avons entamée sous le leadership du président du Faso », a-t-il exhorté. Et d’ajouter que la situation que traverse notre pays nous interpelle et appelle à la mobilisation de tous pour la défense de la nation, conformément à l’appel du chef de l’Etat. A ce sujet, il a magnifié Maître Pacéré Titinga, présenté comme une icône des libertés pour son engagement à se faire enrôler comme volontaire pour la sécurisation des zones sous menace.

Beyon Romain NEBIE
nbeyonromain@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.