59e anniversaire de l’indépendance Des opposants politiques en « acier inoxydable »

Les récipiendaires et particulièrement ceux de l’opposition politique (CFOP) de la soirée de distinction honorifique, pour service rendu à la nation, organisée par la présidence du Faso, le vendredi 6 décembre 2019 à Ouagadougou ont salué la reconnaissance de l’Etat et promettent de redoubler d’ardeur au travail.

Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition : « Le signe d’une opposition vigoureuse et républicaine ».
« Ce n’est pas à titre personnel que nous recevons cette décoration. Elle a plutôt été décernée aux partis de l’opposition qui sont représentés à l’hémicycle en reconnaissance du travail qu’ils font au quotidien pour l’ancrage de la démocratie au Burkina Faso. Il se trouve que ce sont les leaders des quatre partis de l’opposition qui sont à l’Assemblée nationale qui ont été honorés. C’est avant tout le signe de la reconnaissance du travail que font ces partis de l’opposition au sein du parlement, de leur utilité, de leur pertinence et de leur contribution à la vie de la nation. C’est aussi un signe d’encouragement de la nation pour que lesdits partis continuent de faire leur travail d’opposition. Car, notre peuple a besoin d’une opposition forte, vigoureuse qui marque son temps et son action par son engagement à la vie démocratique de notre pays ».

Eddie Komboïgo président du CDP : « Le CDP vient d’être blanchi de tout soupçon ».
« Au moment où je reçois cette distinction, j’ai une pensée pieuse pour l’ensemble des civils paysans et éleveurs fauchés dans leurs champs, enfants et femmes que nous pleurons dans nos cœurs. C’est pourquoi, je leur dédie cette médaille de combativité. Je pense également aux Forces de défense et de sécurité (FDS) qui risquent et donnent leur vie pour sauver les couleurs de la nation. C’est pourquoi nous savons que nous sommes dans la bonne voie. Nous avons été tantôt accusés hier d’être le soutien des terroristes. Par cette distinction, le président Roch Marc Christian Kaboré, vient de laver totalement le CDP en reconnaissant que c’est un parti républicain qui mène des combats républicains. C’est pourquoi nous avons accepté de venir prendre cette distinction. A cet instant également, j’ai une pensée pour l’ensemble des victimes de l’insurrection, du putsch qui se sont battus pour la paix. A ceux qui se sont engagés dans l’opposition je voudrais dire de continuer le combat pour que la paix revienne afin que les Burkinabè retrouvent la concorde habituelle et le mieux vivre- ensemble qui a toujours caractérisé les communautés ».

Gilbert Noël Ouédraogo, président de l’ADF/RDA : «C’est le prix de notre combat pour la paix »
« J’ai été élevé ce jour au grade de Grand officier de l’Ordre de l’Etalon burkinabè. En m’élevant à cette dignité, c’est ma formation politique l’Alliance pour la démocratie et la Fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) qui a été honorée au vu du travail que ce parti abat pour la consolidation de la démocratie dans notre pays, l’animation de la vie politique et la paix. Je dédie cette distinction à tous les Burkinabè épris de paix et qui souhaitent une véritable réconciliation entre les Burkinabè. J’ai également une pensée à l’endroit des Forces de défense et de sécurité (FDS) qui se battent à longueur de journée pour l’intégrité du territoire, la défense et la protection des personnes et de leurs biens ».

Propos recueillis par
Wanlé Gérard COULIBALY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.