Le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), Mahamadi Savadogo, a échangé avec les forces vives et les acteurs économiques de la région du Nord, le 7 décembre 2019, à Ouahigouya.

Le bureau consulaire veut faire de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) une institution à l’écoute des acteurs économiques à la base. A cet effet, en marge de la 16e session du bureau consulaire et de la 9e Assemblée générale de l’institution, le président de la CCI-BF, Mahamadi Savadogo, entouré de ses proches collaborateurs, s’est entretenu avec les acteurs économiques de la région du Nord, le 7 décembre 2019, à Ouahigouya.
Au cours de cette rencontre d’informations et d’échanges, le président Savadogo a annoncé la construction d’une chambre froide, destinée à la conservation des fruits et légumes au profit de la région du Nord en 2020. D’un coût estimatif de 500 millions FCFA, le capital de cette infrastructure sera ouvert aux opérateurs économiques, a-t-il ajouté. La deuxième bonne nouvelle est la remise de chèques de 20 millions FCFA pour des prêts d’honneur par la CCI-BF à 10 régions (Centre-Sud, Centre-Ouest, Centre-Nord, Centre-Est, l’Est, le Nord, Sud-Ouest, les Cascades, le Sahel, Plateau central).
Mahamadi Savadogo, natif de la région, a, au nom de la fondation Ali Gourga dont il est le président, ajouté 80 millions FCFA à la région du Nord. Le président de la délégation consulaire du Nord, Mahamadi Ouédraogo, a également annoncé un apport personnel de 20 millions FCFA. Séance tenante, d’autres fils de la région ont promis de mettre la main à la poche, avec des annonces d’un à deux millions FCFA, sans oublier la contribution de 500 mille F CFA du président de la délégation consulaire de l’Est à ses « esclaves du Nord » ; portant ainsi le montant des prêts d’honneur pour cette région à environ 130 millions F CFA.

Concrétiser les promesses

Le directeur général de la Chambre du commerce, Issaka Kargougou, a indiqué qu’il s’agit des prêts sans intérêt, ni garanties. Plafonnés à 500 mille F CFA, ces prêts d’honneur visent à soutenir les acteurs du secteur informel, a-t-il précisé. Pour plus de transparence dans la gestion de ces prêts, Mahamadi Ouédraogo a fait savoir que les critères et les conditions d’accès à ces fonds seront définis dans les jours à venir par un comité de sélection inclusif et représentatif de tous les acteurs.
Les acteurs économiques de cette partie du Burkina Faso ont salué toutes les mesures prises à leur profit, surtout la construction de la chambre froide qui constitue une doléance de plus de 30 ans. Ils ont souhaité que la réalisation de cette infrastructure ne se transforme pas en une « promesse politique » sans lendemain. Mais il n’y a pas à se faire de souci, car le projet est déjà inscrit dans le budget 2020 de la CCI-BF, a rassuré son président.
Toutefois, les opérateurs économiques ont égrené d’autres préoccupations. Il s’agit des besoins de formation, l’accès à l’information, l’accompagnement du secteur informel, de la construction des centres de formation, l’inscription de la pomme de terre sur la liste des produits soumis à autorisation spéciale d’importation, de l’institution des cadres d’échanges avec les opérateurs économiques au niveau provincial. Le désenclavement de la région, notamment le bitumage de la route Ouahigouya-Titao, la dynamisation de la solidarité entre opérateurs économiques de la région, la constitution d’une zone franche au Nord, la représentativité des femmes dans les bureaux consulaires, étaient également au centre des échanges. En tant que localités de grands producteurs de tomates et de pompes de terre, Yako et Titao ont également souhaité avoir leurs chambres froides. A l’issue de la rencontre, la CCI-BF a remis la somme de 5 millions F CFA aux autorités administratives de la région, en guise de soutien aux déplacés internes du fait des attaques terroristes. Le président Savadogo a salué la combativité des opérateurs économiques du Nord. Il les a invités à s’armer davantage de courage, à continuer à développer leurs activités malgré le contexte d’insécurité, afin de créer des emplois et des richesses.

Mahamadi SEBOGO
windmad76@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.