Direction générale des Impôts: Pour une administration moderne et performante

La Direction générale des impôts tient, les 17 et 18 décembre 2019 à Ouagadougou, sa 8e conférence annuelle. Durant deux jours, les participants vont faire le bilan des éditions précédentes et dégager des perspectives pour l’amélioration des recettes.

Après l’organisation de sept éditions consécutives de ses conférences annuelles, la Direction générale des impôts (DGI) marque un arrêt pour mesurer la distance parcourue et apprécier les efforts fournis. Ainsi, la 8e édition qui s’est ouverte, le mardi 17 décembre 2019 dans la capitale burkinabè, est placée sous le thème « Organisation des conférences annuelles de la direction générale des impôts, quels bilan et perspective ? ». Le directeur général des impôts, Moumouni Lougué, a fait savoir que la conférence annuelle est la plus grande instance de concertation de l’administration fiscale qui organise la réflexion autour d’une thématique précise. « Elle a ainsi une vocation de réunir sur le plan national, des représentants de toutes ses structures, sans distinction de catégories et de fonctions, en vue d’échanger sur les questions d’importance ou d’ordre stratégique », a expliqué le DG des impôts. Il a ajouté que cette rencontre est une occasion qui permet à sa structure de mieux appréhender les préoccupations du moment afin d’améliorer ses performances de recouvrement et la qualité du service rendu aux usagers. A cet effet, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, chargée du Budget, Edith Yaka, a indiqué que le thème de la présente édition s’inscrit dans une démarche de consolidation des acquis. En choisissant de faire ce bilan, a-t-elle soutenu, la DGI renforce sa position stratégique dans un environnement de plus en plus dynamique et complexe. « A travers ce thème, l’administration fiscale veut identifier ses forces et faiblesses afin de mieux porter sa vision, celle de faire de la DGI une administration moderne, performante dans la mobilisation des ressources internes pour le financement du développement », a-t-elle laissé entendre, tout en soulignant que la DGI a mobilisé plus de 900 milliards au profit du budget de l’Etat, en 2019. Par ailleurs, la ministre déléguée chargée du Budget s’est réjouie de la tenue des conférences annuelles précédentes dont les conclusions, depuis 2012, ont permis d’approfondir la réflexion et au département de l’économie d’engager des réformes dans le domaine de la fiscalité. Ce qui lui a fait dire que cette 8e édition se veut être un nouveau départ dans la perspective d’un nouvel élan. Mme Yaka a invité les participants à mesurer les enjeux de la rencontre afin de mener des réflexions qui vont aboutir à des conclusions à la hauteur des attentes. La Direction générale des impôts est une structure centrale du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement dont la mission est l’élaboration et l’application de la législation fiscale intérieure, domaniale, foncière et cadastrale.

Joseph HARO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.