Championnat national des petites catégories

Les championnats nationaux des minimes, cadets et juniors se sont joués, le samedi 21 décembre 2019 au stade municipal de Ouahigouya. En battant respectivement Nakoun FC de Houndé (1-0), FABAO de Toécé (6-1) et l’AS CFFAO de Ouahigouya (2-2, puis 7-6 TAB), Les équipes de l’Académie football club de Pô, Vitesse FC et Colma AC (Bobo-Dioulasso) ont été sacrées championnes de la saison 2018-2019.

Bobo-Dioulasso a frappé fort en décrochant deux des trois titres mis en jeu dans ces championnats nationaux de petites catégories. Après la facile victoire dans la matinée de Vitesse FC contre FABAO (6-1), Colma AC a bataillé dur pour son sacre. La formation venue de Sya qui a pourtant dominé la première période avec deux buts inscrits contre zéro à l’équipe locale CFFEB, a perdu ses repères en seconde mi-temps. La jeune équipe du Yatenga est revenue gonflée à bloc et est parvenue à remonter les deux buts, tout en étant toute proche d’inscrire un 3e. C’est aux épreuves fatidiques des tirs au but que la chance va sourire à l’équipe bobolaise qui a réussi 7 tirs contre 6 pour CFFEB.
Dans la matinée, c’est l’AFC de Pô qui a ouvert le bal des finales en affrontant Nakoun FC de Houndé. La formation de la Ligue du Centre-Sud a su dominer la partie en l’emportant par la plus petite des marges. En plus du trophée de champion, chaque équipe vainqueur a reçu un jeu de maillots et 5 ballons. Les équipes vice-championnes ont également reçu un petit trophée, un jeu de maillots et 5 ballons. En plus, chaque équipe championne désignera 20 joueurs qui recevront chacun 20 000FCFA.
En réussissant à organiser ces championnats nationaux de petites catégories, la Fédération burkinabè de football (FBF) tient sa promesse. Car la relève était inscrite en bonne place lors de l’élection de Sita Sangaré à la tête de la FBF.
« On a pu constater qu’il y avait de la relève dans notre pays », a déclaré le président de la FBF Sita Sangaré à l’issue des différentes finales disputées. Il a saisi la balle au bond pour remercier toutes les structures ayant organisé ces compétitions, notamment « la Ligue de football jeunes, la Direction technique nationale, véritable cheville ouvrière de la politique de relève ainsi que la Coordination nationale de football de jeunes ».

Un atelier pour tirer les enseignements de la saison

Le président Sangaré qui a suivi toutes les trois finales a pu s’apercevoir qu’il y a de jeunes talents, capables d’assurer la relève au Burkina Faso. 230 équipes de toutes catégories confondues ont pris part à ces championnats avec 800 matchs joués, un quota supérieur à celui des instances internationales du football, placé à 600 matchs.
A la faveur de ces différentes finales qui se sont déroulées à Ouahigouya, la FBF a baptisé ces activités, « les journées fédérales ». L’instance suprême du football burkinabè a organisé un atelier dans l’après-midi du vendredi 20 décembre dans la cité du Yatenga pour tirer les enseignements de ces championnats des U15, U17 et U20-R23 et améliorer la nouvelle saison à venir. Dans cet atelier au cours duquel toutes les 13 ligues ont pris part, une appréciation positive et générale a été constatée de part et d’autre. C’est la question de la tricherie sur les âges qui a été relevée par l’assistance. Mais le président de la coordination nationale du football de jeunes Laurent Blaise Kaboré, également premier vice-président de la FBF, qui dirigeait les travaux, a dit que le bilan est très satisfaisant.
« Nous avons eu la participation de plus de 200 équipes. Le problème des âges est national et a la peau dure. Nous avons choisi de travailler sans la tricherie au niveau de l’âge. La CAF a sorti des textes qui nous obligent à travailler ainsi ou à quitter la compétition. Nous avons invité les différents présidents de Ligue à sensibiliser les présidents de club à remédier à cela et nous allons constater une amélioration au fil des compétitions », a –t-il affirmé. C’est le président de la chambre de commerce Mahamadi Savadogo qui a parrainé ces journées fédérales.

Adama SALAMBERE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.