« Lorsque l’enfant parait, le cercle de famille applaudit à grands cris ». (Victor HUGO)

« Lorsque l’enfant parait, le cercle de famille applaudit à grands cris ». (Victor HUGO)

Ça n’a l’air de rien, mais voici qu’après les « parents terribles » on a les enfants terribles ou … précoces dans tant de domaines! Lorsque les adultes, après de longues palabres à l’africaine, se séparent, nous offrant la coquille vide de longues parturitions le monde, étonné écoute avec admiration une blonde adolescente du grand Nord européen : ses vérités sur I’environnement sont illustrées quotidiennement ! Voici donc Noël! Le «peuple à genoux » attend son rédempteur avec une humanité qui attend.ses sauveurs pour être libérée de tous ces forbans sans foi ni loi, une vile engeance à «neutraliser» sans états d’âme.
Heureux temps de la Nativité qui voit tant.de jeunes enfants toutes confessions confondues, se retrouver pour construire avec les matériaux disponibles, ces crèches; voire des lieux de culte miniatures, fruit d’un précoce «génie» architectural libéré!
*cf le classique « Minuit chrétien»

Mounir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.