Excellence dans la gouvernance locale: 42 communes lauréates distinguées

Les 42 communes récipiendaires ont été invitées à utiliser à bon escient les primes obtenues.

L’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) a organisé, le samedi 21 décembre 2019 à Ouagadougou, une cérémonie de remise des récompenses des communes lauréates de la Compétition pour l’excellence dans la gouvernance locale (COPEGOL).

Susciter une émulation entre les communes rurales et urbaines du Burkina et surtout promouvoir de bonnes pratiques innovantes de gouvernance locale. C’est tout le sens de la Compétition pour l’excellence dans la gouvernance locale (COPEGOL). Portée par l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) et soutenue par le Programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT), le concours a livré ses résultats, pour le compte de l’année 2018, le samedi 21 décembre 2019, à Ouagadougou. Au total, ce sont 42 communes lauréates dont 29 communes rurales et 13 urbaines qui ont été récompensées.

Sur le plan national, a expliqué le président de l’AMBF, Armand Pierre Beoindé, trois communes rurales ont été, dans un premier temps, sélectionnées meilleures lauréates avec en tête celle de Nagréongo, dans la province de l’Oubritenga. Elle empoche la somme de 25 millions F CFA. Les deux autres sont celles de Saaba et de Komsilga, dans la région du Centre, respectivement 2ème et 3ème et sont récompensées à hauteur de plus de 15 et 13 millions F CFA. Dans un second temps, a-t-il ajouté, chaque région a eu deux communes rurales lauréates pour une prime de 10 millions chacune. Pour ce qui est des communes urbaines, c’est celle de Niagoloko, dans la province de la Comoé qui a été classée première et est répartie avec 25 millions.

Elle est suivie par les communes de Boromo et Koupéla qui occupent respectivement la 2ème et 3ème places avec une prime de plus de 15 et 13 millions F CFA chacune. De l’avis de M. Beoindé, la compétition a suscité beaucoup d’engouement de la part des municipalités du pays. Car, a-t-il estimé, elles ont trouvé en la COPEGOL un moyen d’encourager les pratiques innovantes et d’exhorter les élus locaux à soutenir l’élan vers l’excellence dans la bonne gouvernance.

La COPEGOL, un outil de référence

« La COPEGOL va permettre d’améliorer le fonctionnement des communes afin qu’elles puissent conduire le développement local pour le bien-être des populations », a-t-il soutenu.

Aux 42 communes lauréates de cette compétition, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Administration du Territoire, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, chargée de la décentralisation, Madiara Sagnon a adressé les félicitations du gouvernement. Elle a indiqué que le développement local requiert une gouvernance vertueuse autour de la transparence, de la redevabilité et de la participation citoyenne. « Au-delà de la reconnaissance de votre performance en 2018, ce sont toutes vos communautés qui sont magnifiées », a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, Madiara Sagnon a invité les communes qui n’ont pas été primées à continuer à travailler dans le sens de l’amélioration du bien-être de leur population tout en comptant sur le soutien du gouvernement dans leurs actions pour la promotion de l’excellence. Toutefois, elle a interpellé les lauréates à bien orienter leurs primes dans des actions prioritaires de développement. In situ, ceux-ci, par la voie de leur représentant, Paul Taryam Ilboudou, maire de la commune de Loumbila, ont pris l’engagement d’utiliser à bon escient les primes pour le bonheur de leurs populations respectives.

« Cette récompense est un soulagement pour nous eu égard aux difficultés que nous éprouvons à disposer de ressources pour la mise en œuvre des plans d’actions », a insinué l’édile de Loumbila. Les lauréates ont toutes salué de ce fait l’initiative du concours qui promeut la bonne gouvernance et qui, ipso facto, fait de la COPEGOL un outil de référence pour le développement local.

Soumaïla BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.